confinement randonnées

Les règles du confinement permettent les sorties en montagne !

Au printemps dernier, les sorties en montagne étaient interdites. En ce mois d’avril 2021, la nouvelle version du confinement est moins restrictive et permet, dans certains cas, les sorties en montagne !

En mars-avril 2020, les règles du premier confinement étaient sans appel. Les sorties étaient limitées à 1h par jour à moins d’1km de son lieu de résidence. Avec ces restrictions, toute randonnée ou sortie de quelque nature que ce soit était sinon impossible, au moins très limitée. Y compris pour ceux qui vivaient en pleine montagne.

Confinement sorties à la journée possibles !

Pour cette nouvelle version du confinement, si les écoles sont bien fermées et les déplacements interrégionaux très limités, les restrictions locales sur les loisirs d’extérieur sont bien différentes. A la règle des 1 km du lieu de résidence se substitue une nouvelle norme : 10 kilomètres. Les Bretons ne pourront donc pas se faire des journées de rando dans les Pyrénées. Mais pour les résidents des massifs montagneux, la donne est changée. D’autant que la limite d’1 heure de sortie par jour a également disparu.

Lire aussi : Confinement #3, les refuges de montagne commencent à fermer leurs portes

La seule limite est posée par les horaires du couvre-feu. De 19h à 6h, on est censé être chez soi ! Ce qui laisse tout de même de bonnes journées pour profiter du grand air. La randonnée, le VTT, parapente, aucune restriction d’activité n’est évoquée à ce stade.

Les autorités appellent malgré tout à la prudence, afin que d’éventuels accidents ne viennent pas surcharger les services hospitaliers, déjà très sollicités sur certains territoires. Les pratiquants sont supposés être munis d’un justificatif de domicile pour attester qu’ils sont bien dans le fameux rayon des 10 kilomètres. Ils sont surtout censés respecter les gestes barrières. Quant à la question des regroupements de plus de 6 personnes, l’interprétation de la règle n’est pas évidente en pleine montagne. La caractérisation d’une éventuelle infraction ne l’est pas non plus. La Préfecture de Haute-Savoie précise tout de même que les guides ne peuvent constituer « des groupes de plus de 6 personnes (encadrant compris) ».

Illustrations © DR

  

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *