Glacier Marmolada

6 morts et 20 disparus dans l’effondrement d’un glacier italien !

Le bilan n’est pas définitif mais il fait d’ores et déjà état de 6 morts et 20 disparus : une partie du glacier de la Marmolada s’est détaché ce dimanche après-midi emportant plusieurs cordées sur son passage.

C’est un glacier majeur des Alpes italiennes qui s’est en partie effondré ce dimanche après-midi. La veille, les températures enregistrées sur le glacier battaient des records. Les deux phénomènes seraient probablement reliés. C’est une chute de séracs qui semble être à blâmer. Ces immenses morceaux de glaces sculptés par les mouvements des glaciers, accélérés par les températures élevées. D’autres phénomènes peuvent occasionner des effondrements dramatiques de glaciers. Comme quand l’eau liquide stockée sous le glacier remplace la glace qui rattache le glacier à la roche. Dès lors plus rien ou presque ne retient le glacier. Et l’avalanche est une issue bien connue. Des glaciers entiers peuvent ainsi se retrouver balayés en quelques minutes. Des cas extrêmes d’effondrements de glaciers ont ainsi eu lieu au Tibet il y a quelques années, emportant des villages entiers sur leur passage.

Un glacier qui aura bientôt disparu

Point de village sur le tracé de cette avalanche glaciaire dimanche, mais une voie d’alpinisme. La voie d’accès à la Punta Rocca, dans le massif de la Marmolada. Le glacier éponyme est le plus grand de la région des Dolomites. Comme les autres glaciers des Alpes, il souffre des bouleversements du climat. Ces dernières années, il perdait jusqu’à 9 hectares par an. Un rythme qui condamne ce glacier d’ici 15 ans. Cet effondrement s’inscrit dans cette fin de vie accélérée du glacier.

Bilan tragique de la catastrophe de la Marmolada

MISE A JOUR 05/07/22 – Le dernier bilan fait état de 7 morts, 12 personnes portées disparus et 8 blessés

6 alpinistes sont officiellement morts dans la catastrophe, neuf ont été blessés. Mais le bilan est loin d’être définitif. Une vingtaine d’alpinistes sont portés disparus selon les autorités italiennes. Le procureur a évoqué un « carnage ». Le Premier Ministre, Mario Draghi, devait se rendre dans la région aujourd’hui. La violence de l’avalanche rend les secours compliqués. « Nous avons trouvé des restes mutilés au milieu d’une marée informe de glace et de débris » a ainsi expliqué un sauveteur au Corriere de la Serra . Malgré une expérience longue, il avoue « n’avoir jamais vu çà ». D’après les secours sur place, il y a peu d’espoir de retrouver des survivants. Un nouvel effondrement n’est pas à exclure. La zone de recherche est actuellement recouverte d’une couche de 10 à 15 mètres de débris et de blocs de glace. Un terrain particulièrement périlleux pour les secours.

Illustrations  © Pixabay

4.4/5 - (8 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.