Expéditions Printemps 2019 : sommet de l’Everest dans quelques jours !

Alors que l’information de ce milieu de semaine était la mort du péruvien Richard Hidalgo, les autres expéditions de ce printemps continuent. A l’image de Kirstie Ennis qui cible le sommet de l’Everest pour la semaine prochaine. Tout comme Sergi Mingote qui devrait y être quelques jours plus tôt. En attendant, les grimpeurs se reposent ; pour certains loin du camp de base. Au Langtang Lirung, Bielecki et Berg ont tiré leur dernière carte. Au pied du Dhaulagiri, Nims Dai parle changement climatique et nous présente son équipe.

Attaque à venir au Langtang Lirung

Si les prévisions météo se maintiennent, Adam Bielecki et Felix Berg pourraient partir pour le sommet en début de week-end. Pour conserver intactes leurs chances sur l’Annapurna, le duo voit là sa dernière option. S’ils n’attaquent pas ce week-end, il sera trop tard, ils devraient faire demi-tour sans avoir beaucoup progressé sur le Langtang Lirung. Il faut dire que la météo ne les a pas aidés, avec des vents toujours très violents en altitude. Dans quelques jours, Bielecki et Berg devraient se retrouver sur l’Annapurna pour la suite de leur défi.

Nirmal Purja constate les effets du changement climatique

Le grimpeur Nims Dai, qui cherche à gravir les 14 sommets de 8.000n en seulement 7 mois est au pied du Dhaulagiri. Il était déjà là en 2014 : « il y a une immense différence au niveau du glacier, une grande partie a fondu. Encore une fois, ça ne fait que confirmer l’impact du réchauffement climatique sur l’Himalaya ». Il donne un autre exemple concernant l’Ama Dablam : « en 2014, nous faisions fondre de la neige au Camp 1 pour boire et cuisiner ; en 2018, il n’y avait plus de neige, nous avons dû porter des dizaines de litres d’eau pour nous hydrater et préparer nos repas ».

Il en profite également pour nous présenter son équipe : Mingma David Sherpa, le patron de Elite Himalayan Adventures ; 6 fois au sommet de l’Everest, leaders des équipes qui installent les cordes fixes au K2 par deux fois ; il a pris part à de nombreux sauvetages à plus de 8.000m. A ses côtés, Zekson Son, connu pour avoir gravi l’Everest 3 fois en 10 jours, et quelques 6 sommets de 8.000 au total. Geljen Sherpa, un ice-doctor expérimenté. Depuis 5 ans, il travaille à sécuriser le terrible glacier du Khumbu sur la voie normale de l’Everest (versant népalais). En enfin Gesman Tamang, qui a gravi l’Annapurna sans oxygène. On peut parler d’une équipe expérimentée !    

Kirstie Ennis fait de la poésie au Camp 1, sommet dans une semaine !

L’américaine à la jambe amputée, Kirstie Ennis, est toujours en course pour l’Everest. Plutôt que de redescendre après sa dernière rotation jusqu’au camp de base, elle a préféré rester au Camp 1. Au-dessus de la cascade de glace : « Les risques de traverser la cascade de glace et le goulet d’étranglement qui se produit ne valent pas la peine de m’éloigner de mon sommet » explique-t-elle. Le confort spartiate du Camp 1 lui suffit : « c’est étrange de rester ici, assise, seule. J’écris en silence, sauf quand quelques rochers dégringolent lors d’une occasionnelle avalanche. En regardant par la porte de ma tente, je ne vois pas de points noirs sur cette mer de blanc. Il n’y a pas d’autres mouches dans ce bol de lait ». C’est sa manière d’être poétique ! Kirstie Ennis et son équipe comptent viser un sommet pour le 17 mai.

Les expéditions commerciales se mettent au vert

Alors que les tentatives de sommet approchent, les expéditions commerciales à l’Everest ont terminé leurs rotations d’acclimatation. Dans l’attente de la bonne fenêtre météo pour partir vers le sommet, il s’agit de se reposer un maximum. Dans cette optique, de nombreux groupes quittent le camp de base pour rejoindre des villages plus bas dans la vallée, sous les 5.000 mètres. Ceux qui ont dépensé le plus d’argent pour leur expédition, et qui ne font manifestement pas grand cas du sort de notre planète, ont pris un hélicoptère pour se reposer dans un grand hôtel de Katmandou. Elles abandonnent donc pour quelques jours le gigantesque camp de base :

Illustration © DR

Expéditions Printemps 2019 : sommet de l’Everest dans quelques jours !
4.8 (95.56%) 9 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here