2026

Jeux Olympiques 2026 : les candidatures avancent

A quelques jours du début des Jeux 2018 de PyeongChang, les équipes de Pékin 2022 sont à pied d’œuvre pour préparer leurs olympiades. Dans quatre ans, la Chine accueillera les jeux d’hiver. Mais les candidats pour 2026 se bousculent déjà au portillon…

Calgary, Canada

Le conseil municipal de la capitale de l’Alberta a validé un nouveau budget pour continuer la préparation de la candidature. Calgary a déjà accueilli ces olympiades, c’était en 1988. En 2010, les Jeux ont eu lieu à quelques heures plus à l’Ouest, à Vancouver. Pour autant, la candidature n’est pas encore certaine : le gouvernement fédéral n’ayant pas encore entériné le projet. L’idée d’élargir la candidature pour la rendre plus populaire est dans les cartons. Des installations à Vancouver et à Edmonton pourraient être utilisées. Ce ne serait plus les Jeux de Calgary mais de tout l’Ouest du Canada.

Sion, suisse

A ce stade, c’est la candidature la plus solide même si Sion n’a jamais accueilli de tels événements. Le gouvernement du canton a déjà annoncé une enveloppe de 100 millions de CHF pour la construction de certaines infrastructures et pour assurer la sécurité des compétitions. Mais cette candidature reste suspendue à l’avis des habitants. En juin 2018, les Valaisans sont appelés aux urnes pour donner leur avis. S’ils se prononcent contre, la candidature de Sion sera définitivement enterrée. Si la réponse est positive, le dossier devrait pouvoir avancer jusqu’au Comité International Olympique.

Les autres candidats : Turquie, Japon…

Innsbruck, un temps pressenti, a jeté l’éponge. Un référendum organisé dans la région donne l’opinion publique particulièrement défavorable à une nouvelle olympiade en Autriche. Innsbruck avait accueilli les Jeux d’hiver en 1964 et 1976.

Erzurum en Turquie, soutenue par le président Erdogan en personne. Almaty au Kazakhstan qui reviendrait en compétition après sa défaite pour l’attribution des jeux de 2022. Ou encore Sapporo, au Japon, qui avait accueilli les Jeux de 1972. Dresde (Allemagne), Lviv (Ukraine) ou Trente (Italie) ont finalement laissé tomber ! De la même manière, les américains ont abandonné leur candidature, suite à l’attribution des jeux de 2028 à Los Angeles. Quant à Stockholm, la candidature un temps oubliée pourrait resurgir dans les prochains jours.

Illustration : Flamme Olympique à Vancouver 2010 – DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *