David Lama : « continuer à avancer serait du suicide »

David Lama : « continuer à avancer serait du suicide »

Le Lunag Ri. Un sommet jamais gravi, quelque part à la frontière entre Népal et Tibet. 6.907 mètres d’altitude. Une équipe de choc : Conrad Anker et David Lama. Deux tentatives à l’automne 2015 et un an plus tard. Deux échecs. Voici en quelques mots le résumé de cette aventure que vous pouvez désormais revivre dans ce film. Vous l’avez peut-être aperçu ces dernières années dans de nombreux festivals de films de montagne.

David Lama : « continuer à avancer serait du suicide »
4.6 (92%) 5 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here