bonatti cervin

Face Nord du Cervin, Bonatti : « la plus belle conquête de ma carrière...

C'était il y a 54 ans, en février 1965. Un siècle après la première historique de Whymper, Walter Bonatti écrivait une nouvelle...
attaque continue

Expéditions hivernales 2019 : l’attaque continue au K2 !

Alors que la météo laisse un peu de répit aux grimpeurs, les expéditions au K2 ont regagné le Camp 2. Du côté du...
fenêtre météo

Expéditions hivernales 2019 : dernière fenêtre météo pour les Russes au K2

Il y a quelques heures encore, le vent soufflait très fort. Quand l’ouragan se déchaîne sur le camp de base du K2,...
Messner K2

Expéditions hivernales 2019 : Reinhold Messner commente les tactiques au K2

Alors qu’une fenêtre météo se dessine au Nanga Parbat, les hommes du K2 attendent. Moment opportun pour découvrir les commentaires d’un himalayiste retraité : Reinhold...
ouragan

Expéditions hivernales 2019 : l’ouragan et la fin qui approchent

Les expéditions au K2 sont au ralenti pendant le passage d’un véritable ouragan. Des vents à plus de 200 km/h sont attendus...
Expedition Award 2019

First Ascent Expedition Award 2019 : des Françaises sélectionnées !

Depuis 2016, la fondation Grit&Rock accompagne les projets de premières ascensions réalisées par des femmes. L’idée étant de promouvoir et d’encourager la participation des...
Denis K2

Denis Urubko sur le K2 : « ils n’ont aucune chance d’y arriver cette...

Dans une interview pour un journal polonais , donnée en marge de la 10ème Mountain Film Review à Wadowice, Denis Urubko a...
video

Expéditions hivernales 2019 : Txikon construit des remparts contre le vent

Les remparts des Basques Alors que les prévisions météorologiques sont très mauvaises pour les jours à venir au...
tempête au K2

Expéditions hivernales 2019 : tempête au K2, des vents frôlent 100 km/h

La tempête au K2 L’expédition russo-kazakho-kirghize au K2 se repose. Si deux grimpeurs ont porté des charges jusqu’au camp...
sauvetage cerro torre

Sauvetage par l’armée sur le Cerro Torre

Les sauvetages héliportés sont rares au Cerro Torre. Tout d’abord parce que les alpinistes (que l’on préfère appeler ici andinistes) ne s’y pressent pas...