nanga parbat rupal

Personne n’a jamais gravi le versant Rupal du Nanga Parbat en hiver !

L’alpiniste allemand David Göttler et l’Italien Hervé Barmasse sont au Pakistan, ils visent une ascension du versant Rupal sur le Nanga Parbat en plein hiver.

Cette face Sud-Est du fameux sommet de 8.126 mètres d’altitude n’a jamais été gravie en hiver malgré des tentatives. Le Nanga Parbat a bien été escaladé à la saison froide, mais c’était par le versant Diamir ou face Nord-Ouest, supposé plus facile d’accès. La première ascension hivernale remonte à 2016, l’unique autre réussite est celle d’Elisabeth Revol. En 2018, la Française avait réalisé cette ascension avec le Polonais Tomek Mackiewicz avant que ce dernier ne soit dans l’incapacité de redescendre. Elle avait été secourue in extremis dans la descente par l’intervention d’alpinistes d’élite venus du K2.

Le versant Rupal ? Messner, 1970.

L’histoire du versant Rupal est indissociable de celle des frères Messner. En 1970, les deux frères participaient à une expédition au Nanga. Fin juin, ils s’engagent dans l’ascension et parviennent au sommet mais ils sont éreintés. Le jeune Günther n’a pas la force de descendre par le difficile versant qu’ils viennent de grimper. Ils se lancent donc dans la descente via le versant Diamir. Une descente via un versant qu’ils ne connaissent pas, sans le matériel nécessaire, sans aucun équipement sur la voie. Une histoire tragique qui se terminera par la disparition du plus jeune des deux frères. L’aîné, Reinhold, s’en sort miraculeusement. Il est depuis devenu une référence en himalayisme. Il est notamment le premier homme à avoir gravi tous les 8.000 sans oxygène. Le corps de Günther Messner sera retrouvé en 2005.

L’expédition en cours, quelle voie sur le versant Rupal ?

Plusieurs itinéraires ont d’ores et déjà été empruntés jusqu’au sommet à d’autres saisons sur ce fameux versant. D’après les propos d’Hervé Barmasse sur Instagram, la voie de Messner est impraticable. La voie Kukuczka Carsolio l’est tout autant. Cet itinéraire, via le Pilier Sud-Est, a été ouvert en juillet 1985 par le Polonais Jerzy Kukuczka et le Mexicain Carlos Carsolio. Ils « se déplacent vers la voie Schell » précisait alors Barmasse. Dans une interview auprès de Stefan Nestler, David Göttler confirme « ce sera probablement la voie Schell » même s’ils se réservent le droit d’explorer d’autres pistes (lien en anglais). Cette voie, ouverte par l’alpiniste autrichien Hanss Schell en août 1976 et située à gauche du versant Rupal. En parlant de cet itinéraire, Messner évoquait « le chef d’œuvre de Schell ».

Illustrations © Contributeurs OpenStreetMap

4.4/5 - (8 votes)

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.