Mount Hunter

Lonnie Dupre abandonne son solo au Mount Hunter

L’Américain Lonnie Dupre a dû se résoudre à abandonner sa tentative d’ascension du Mount Hunter . Il avait entrepris ces jours derniers une ascension en solitaire de cette montagne d’Alaska connue pour sa difficulté. Troisième tentative du genre. Les conditions n’étaient hélas pas au rendez-vous. Une région particulièrement neigeuse, les chiffres sont éloquents. Quelques 20 mètres de neige sont déjà tombés dans le secteur depuis le début de la saison, un 21ème était attendu cette semaine.

Un glacier trop dangereux, et le risque d’avalanches  

Le glacier à traverser pour s’attaquer à la pente proprement dite est en très mauvais état. Les crevasses et fissures sont trop nombreuses sur le glacier. Le genre de piège qui ne pardonne pas un alpiniste solitaire. Une cordée pourrait tenter la traversée d’une telle étendue de glaces, mais seul, Lonnie Dupre risquait gros. Il a donc exploré un second itinéraire. Ce dernier s’est révélé trop avalancheux. Des pentes instables et de fragiles séracs ponctuaient cette deuxième voie vers le sommet du Mount Hunter.

Dupre est donc de retour à Talkeetna, 2 heures de route au nord d’Anchorage, sans avoir pu en découdre avec le Mount Hunter.  

Illustration Talkeetna © Lonnie Dupre

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *