Magic Pass

Magic Pass : résultats positifs pour le forfait de ski suisse

Lancé au printemps 2017, le Magic Pass des stations suisses affiche un bilan plus qu’encourageant après une première saison. L’idée était simple : vendre un forfait illimité permettant à son détenteur de skier dans une trentaine de stations de ski suisses. Parmi ces stations, des domaines de toutes tailles. Notamment quelques gros acteurs : Crans Montana, Glacier 3000, Arolla, Schwarzsee ou encore Les Diablerets.

Vendre un forfait regroupant plusieurs stations n’était pas nouveau ; le vendre à un tarif très discounté était un pari que les spécialistes français avaient rapidement dénoncé. Il faut dire que les Suisses proposent leur forfait à 399 CHF pour un adulte, soit environ 333 € (tarif hiver 2018-2019). Une sacrée réduction quand on sait que le pass saison de la seule station de Crans Montana était jusque là vendu à plus de 1.000 €. Autre petit détail, plus le client attend avant d’acheter, plus le prix du Pass augmente. Résultat, les ventes sont faites en amont.

+ de clients, + de chiffre d’affaires

En cette fin de saison, les quelques 85.000 détenteurs de ce Magic Pass sont ravis et les stations également. 2,8 millions de journées skieurs ont été enregistrées, représentant une hausse de 48%. Et malgré le tarif très bas du forfait, l’attrait massif des skieurs a permis une progression du chiffre d’affaire. Près de 29% de plus par rapport à la saison précédente. Près de 18 millions d’Euros de ventes supplémentaires.

L’offre pour l’hiver prochain a d’ores et déjà conquis 91.000 clients. « Nous avions un objectif de vente de 80’000 forfaits pour cette première vague, nous sommes donc très satisfaits de l’engouement porté à cette deuxième version. Un enthousiasme qui révèle une fois encore la légitimité du Magic Pass dans le paysage touristique suisse » annonce Sébastien Travelletti, membre de l’administration Magic Pass.

Les conséquences du Magic Pass pour les autres

Si les stations ayant rejoint ce forfait low-cost se réjouissent, les autres font grise mine. Car les 2,8 millions de journées skieurs enregistrées en plus viennent bien de quelque part… Si certains clients ont pu être tentés de se (re)mettre au ski grâce à des tarifs très avantageux, et si la météo de début de saison a favorisé un afflux de skieurs imprévu, une bonne partie peut provenir des autres stations suisses. Un système de vases communicants qui bénéficie à certains acteurs et en pénalise d’autres.

A la fin du mois de mars, les Remontées Mécaniques Suisses dressaient un premier bilan. Avec quelques 6,9% de fréquentation supplémentaire, les Helvètes bénéficient des bonnes conditions de fin d’année 2017. Cette augmentation est à mettre en parallèle des chiffres avancés par le Magic Pass, sans commune mesure. Premier indice d’une redistribution des clients entre les stations suisses.

En attendant, certaines stations qui ne font pas partie du Magic Pass, comme Saas-Fee, reconduisent leur politique de tarifs bas pour ne pas perdre leur part du gâteau.

 

Illustration (c) Magic Pass

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *