stations de ski

« Je vous prie, Monsieur le Premier Ministre, de sauver la montagne française »

Les stations de ski attendent des nouvelles du gouvernement. Pour faire plus de poids, les entreprises de la montagne se sont unies pour demander l’ouverture des domaines skiables. Le patron du Club Med, en personne, a écrit au Premier Ministre pour lui rappeler ce qui est réellement en jeu : “sauver la montagne”.

Dans un communiqué, le « Collectif des Entreprises de la Montagne » appelle à l’aide. Il demande expressément au gouvernent d’annoncer la réouverture des stations de ski. Soulignant les pertes « de plusieurs centaines de milliers d’emplois saisonniers et d’activités essentielles à la ruralité montagnarde ». Pour la première fois, face à la crise inédite qu’elles traversent, les entreprises de la montagne se sont unies. Ce Collectif est une nouveauté. Il intègre les opérateurs de domaines skiables, via leur chambre syndicale. Mais aussi l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie, le groupement national des chaînes hôtelières, le Syndicat national des résidences de Tourisme, l’Union Nationale des Associations de Tourisme de Plein Air mais aussi de nombreux opérateurs d’hébergement comme le Club Med, Belambra ou MMV. Entre autres. Un regroupement censé représenter quelques « 200.000 emplois directs ».

Lire aussi : Domaines skiables fermés : “ne nous laissez pas mourir” !

Sans les vacances de Février, la catastrophe assurée

Autant d’entreprises et d’emplois menacés par le spectre d’une saison blanche. Une saison qui n’a toujours pas commencé. Dernier espoir : l’annonce de l’autorisation d’ouvrir pour les vacances de février. Une manière de limiter la casse pour les professionnels de la montagne qui ne se font pas beaucoup d’illusion pour autant. Même avec les vacances en question, la saison sera très mauvaise.

« Nous réclamons la possibilité de pouvoir faire ce que nous faisons le mieux : accueillir les familles et leur permettre de passer de vraies vacances. Pour cela, nous devons ouvrir l’intégralité de nos infrastructures. Le Gouvernement peut nous faire confiance pour mettre en place des normes sanitaires strictes, comme nous l’avons fait cet été avec succès. Ouvrir en février est la seule façon d’éviter le péril imminent qui guette ces territoires », soutient Frédéric Le Guen, Président de Belambra Clubs. Si nous n’ouvrons pas c’est tous les territoires de Montagne qui vont mourir » rappelle Alexandre Maulin, Président de Domaines Skiables de France.

Sauver la montagne !

La demande des professionnels est simple. Pour éviter le pire, ils souhaitent « l’ouverture des stations de ski au plus tard le 30 janvier ». Réponse du gouvernement prévue le 20 janvier. Le patron du Club Med, Henri Giscard d’Estaing a écrit au Premier Ministre pour rappeler l’enjeu. Dans une lettre relayée par le JDD, il est très clair. “Le 20 janvier, vous déciderez de la survie de la montagne française” (lire le courrier en intégralité).

Illustrations © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *