16 avril 1970 : 71 morts dans l’avalanche du Plateau d’Assy

En 1970, la station savoyarde de Val d’Isère est au cœur de l’actualité. Le centre UCPA a été enseveli sous une avalanche dévastatrice au petit matin du 10 février. La salle à manger est alors devenue le tombeau de 39 jeunes. Deux mois seulement après cette catastrophe, les journalistes sont de retour dans les Alpes. Cette fois-ci c’est en Haute-Savoie, sur le Plateau d’Assy, que le drame vient de se produire. Et il fait passer l’avalanche de Val d’Isère pour un hors d’œuvre… Car la coulée de boue qui se produit dans la nuit du 15 au 16 avril traverse de part en part un sanatorium. Inauguré en 1929, le bâtiment ne résiste pas. Quelques 71 personnes trouvent ainsi la mort.

Dans l’archive ci-dessous, on découvre un reportage tourné le jour même et diffusé par l’ORTF. La coulée y est qualifiée d’ « imprévisible et inédite ». Quelques mois plus tard, en réponse à ces catastrophes successives, l’ANENA voit le jour. L’Association Nationale pour l’Etude de la Neige et des Avalanches. Désormais, ces avalanches ne seront plus ni imprévisibles ni inédites. Les scientifiques apprendront à les comprendre et les pouvoirs publics à s’en protéger.

Lire aussi : Restez à l’abri, attention PIDA !

Illustration © INA

16 avril 1970 : 71 morts dans l’avalanche du Plateau d’Assy
4.7 (93.33%) 3 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here