A Val d’Isère : Les bronzés font du ski, 40 ans après !

Fin 1979 sortait sur les écrans la comédie culte Les Bronzés font du ski. Près de quarante ans plus tard, quelques-uns des comédiens du film sont revenus sur les lieux du tournage. C’est donc à Val d’Isère (Savoie) que Thierry Lhermitte, Gérard Jugnot, Bruno Moynot et Marie-Anne Chazel se sont donné rendez-vous. Accompagnés par Patrice Leconte, le réalisateur, les acteurs ont participé à une séance de dédicace pour le livre Les bronzés, la véritable histoire.

L’occasion de se remémorer quelques scènes mythiques et quelques répliques cultes ! La station a d’ailleurs décoré ses rues avec des grands panneaux reprenant les meilleures répliques. « Quand te reverrais-je ? pays merveilleux ! » sur un télésiège, « Monsieur Duss, ce qui ne va pas, c’est le planté de bâton » sur les locaux de l’ESF, « Vous avez de la pâte ? vous avez du sucre ? Avec la pâte vous faîtes une crêpe et vous mettez du sucre dessus ! » au chalet la Charpenterie, « Je sens que je vais conclure » à l’Hôtel Le Val d’Isère, ou encore « Voulez-vous qu’on aille prendre un verre de vin chaud ? » au Lounge de Solaise.

C’est aussi l’occasion d’apprendre 6 nouvelles choses sur Les Bronzés font du ski !

  • La version initiale du film durait 40 minutes de plus avec des scènes que personne (ou presque) n’a jamais vu, notamment un passage où les amis sont perdus dans la montagne et pensent au cannibalisme pour s’en sortir ! Les premières idées étaient d’ailleurs inspirées de la tragédie du Vol 571
  • Sur le tournage, certains comédiens ne savaient pas skier. C’était notamment le cas de Michel Blanc ou Dominique Lavanant. Une complexité de plus pour tourner certaines scènes !
  • Martin Lamotte avait tourné une scène mais a été coupé au montage. Il incarnait un fêtard pas très sympa ! Il n’apparaît donc pas au générique…
  • La fameuse chanson chantée par Michel Blanc coincé sur son télésiège devait être Etoile des Neiges de Line Renaud. Mais les droits coûtaient trop chers. L’air est ressemblant mais c’est des paroles inventées pour l’occasion !
  • La station de Val d’Isère n’est pas citée dans le film. Il faut dire que le tournage était plus que tendu dans la station savoyarde. Résultat, un bon coup de pub perdu !
  • La scène du crapaud a dû être rejouée près de 20 fois. EN cause : les fous rires à répétition des acteurs et des techniciens !

Illustration © DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here