sommets vierges

Existe-t-il des sommets vierges de toute ascension ?

Dans cette série d’articles, nous répondons à quelques-unes des questions que nous recevons de nos lecteurs. Aujourd’hui, existe-t-il des sommets toujours vierges ? Des montagnes que personne n’a jamais gravies ?

Des dizaines de montagnes aux sommets encore vierges

L’homme n’a pas gravi toutes les montagnes du monde, loin de là. Et il se pourrait bien qu’il n’y parvienne jamais. Et pour cause, certains sommets sont tout simplement interdits. Les autorités chinoises interdisent l’accès à plusieurs secteurs du Tibet. Quant aux montagnes du Bhoutan, c’est peine perdue. Le petit état bouddhiste refuse que l’on grimpe sur ses cimes, considérées comme sacrées. Certaines ont été gravies avant que cette interdiction ne prenne formellement effet en 1994, pour les autres, c’est fichu. Comme pour le Gangkhar Puensum et ses 7.570 mètres d’altitude sur lequel au moins 4 expéditions avaient tenté leur chance.

Au delà des montagnes rayées de la carte pour des raisons géopolitiques ou religieuses, des dizaines de sommets sont vierges car difficiles d’accès. Aux confins du Karakoram, du Sikkim ou même au Népal, des 6.000 attendent toujours preneurs. Enfin, il demeure des montagnes techniquement très difficiles. A l’image du Muchu Chhish avec ses 7.543 mètres. C’est la plus haute montagne accessible à ne pas avoir été gravie : les quelques cordées qui ont tenté leur chance n’ont tout simplement pas réussi. Pour le moment.

Illustration © DR

LaMontagneEn60secondes

Toutes les réponses aux questions que nos lecteurs nous envoient régulièrement. Des questions toutes simples aux réponses rapides. Une vidéo de 60 secondes accompagne l'article.

Voir tous les articles de LaMontagneEn60secondes →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *