davantage neige

Sur 20 ans, davantage de neige dans les Pyrénées catalanes au-delà de 2.000m

Le climat se réchauffe mais dans les Pyrénées catalanes, il neige davantage ! Mais jusqu’à quand ?

Une étude réalisée par notamment par une équipe de l’Université de Barcelone vient d’être publiée dans le Journal International de Climatologie. Elle s’est intéressée à l’accumulation de neige dans les Pyrénées catalanes. Les résultats expliquent que dans les 20 dernières années (2000-2020), la quantité de neige a légèrement augmenté. Une tendance qui semblait déjà se dessiner dès le milieu des années 1980. Dans un contexte de fort réchauffement climatique, cette évolution n’est pas incohérente, même si elle semble contre-intuitive si on ne regarde pas le sujet d’un peu plus près.

Une augmentation du niveau de précipitations au-dessus de 2.000m

En réalité, on note surtout une augmentation du niveau de précipitations. Comme l’étude se focalise sur des zones situées au-dessus de 2.000 mètres d’altitude, cette augmentation des précipitations influencée par le climat méditerranéen se traduit par davantage de neige. Car à cette altitude, les températures nécessaires à changer la pluie en neige sont encore bien souvent au rendez-vous. Il est complexe d’en déduire une tendance pour les décennies à venir, même si certains experts tablent sur la poursuite de l’augmentation des précipitations dans le futur.

A plus basse altitude, la durée de la saison d’enneigement a d’ores et déjà considérablement diminué. Par exemple : en 50 ans, on a perdu près d’un mois d’enneigement dans les Alpes.  

Lire l’étude en question (lien en anglais) .

Illustration – Davantage de neige ! © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *