annapurna iv

Ce sommet de 8.000m rayé de la carte par un éboulement gigantesque

Il y a quelques siècles, il existait vraisemblablement un sommet de plus de 8.000m d’altitude qui a disparu depuis. Une étude française s’est intéressée à ce qui est arrivé à l’Annapurna IV.

Une étude menée par Jérôme Lavé de l’Université de Lorraine et du CNRS nous en apprend un peu plus sur l’érosion en Himalaya. Et notamment sur un événement majeur qui a façonné tout un pan des montagnes népalaises d’aujourd’hui. Une catastrophe extraordinaire qui pourrait un jour se reproduire.

Quand l’Annapurna IV dégringolait

Vers l’an 1190, tout le versant ouest de l’Annapurna IV (Népal) se serait effondré sur le glacier en contrebas. Un méga-éboulement qui emporta tout sur son passage. L’étude, publiée début juillet dans Nature, donne plus de précision sur cet événement hors-norme. Ce serait près de 500 mètres de cette montagne qui auraient été propulsés dans le vide. Jusqu’alors, l’Annapurna IV dépassait allègrement les 8.000m d’altitude. Il mesure aujourd’hui 7.525m.

Près de 23km3 de roches auraient donc chuté de près de 3.000 m, acquérant une force infernale, laissant peu de chance à ce qui se trouvait au-dessous. La ville de Pokhara est aujourd’hui construite sur un lit de sédiments générés par cet effondrement aux mensurations géantes. C’est au même moment que plusieurs lacs que l’on connait aujourd’hui dans la région ont fait leur apparition.

Une modalité d’érosion des hautes montagnes ?

Bien que la région soit sujette aux tremblements de terre violents, y compris à l’époque en question, les scientifiques ne font pas de lien entre cet effondrement et un séisme. Ils font en revanche l’hypothèse que ces méga-éboulements sont une des modalités d’érosion des très hautes montagnes. Régulièrement, et à moindre échelle, des bouts de montagne se décrochent et sont projetés dans le vide. En 2012, cela s’est produit au même endroit, sur l’Annapurna IV. Un éboulement qui a entrainé une montée des eaux et près de 70 victimes en contrebas. Plus près de nous, c’est le sommet du Fluchthorn qui a disparu il y a quelques semaines.  

Illustration © Contributeurs OpenStreetMap | Roulex_45, CC BY-SA 3.0, via Wikimedia Commons

4.1/5 - (14 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.