vocabulaire guerrier

La montagne et le vocabulaire guerrier

Quand l’alpinisme a commencé à pendre son essor, à relever de nouveaux défis, il s’est transformé en combat. Si certains ont toujours refusé cette approche, à l’image de Gaston Rebuffat qui avait une approche plus contemplative, ce vocabulaire est omniprésent. Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil aux expéditions hivernales que nous avons suivi depuis décembre. Etonnant vocabulaire guerrier…

Une bataille entre le grimpeur et la montagne

Les polonais font le siège du K2, dès qu’ils seront prêts, ils pourront donner l’assaut ! De son côté, Alex Txikon lance une attaque en direction du sommet, avant de battre en retraite. Denis Urubko se considère comme un « soldat discipliné », jusqu’au jour où il décide de grimper seul, faisant fi des ordres du chef. A une autre époque, ces chefs d’expédition étaient d’ailleurs bien souvent des militaires.

Maurice Herzog lui-même, affirmait avoir été choisi en 1950 pour mener la conquête de l’Annapurna pour ses expériences pendant la guerre. Plusieurs expéditions Britanniques ont d’ailleurs été dirigées par des généraux. Et si certaines équipes ont été défaites par l’ennemi, cette tactique guerrière a permis de vaincre nombre de sommets. Une fois en haut, quoi de plus évident que de planter un drapeau en signe de victoire. Et de retour au pays, les fantassins sont fêtés comme des héros de guerre, revenu d’un terrible combat !

~

Pourtant, si la discipline peut être la clé d’une expédition réussie, elle semble loin des valeurs de liberté chères à bon nombre de grimpeurs. Le dépassement de soi, la cohésion du groupe et l’esprit d’aventure… autant de valeurs militaires que l’on retrouve dans certaines approches de la montagne. De fait, pas étonnant que les champs lexicaux guerriers et “alpinistiques” se rejoignent !

Soldat et alpiniste d’élite

Encore aujourd’hui, certains soldats sont de sacrés alpinistes. Dans le cadre de l’Ecole Militaire de Haute Montagne, une unité d’élite a été créée en 1976. Le Groupe Militaire de Haute Montagne regroupe une dizaine de soldats et parcourent les sommets de la planète. Objectif : « Laboratoire de l’extrême, le GMHM développe des techniques nouvelles, acquiert et perpétue un éventail de savoir-faire au profit de l’armée de Terre ». Il y a encore quelques jours, ces hommes étaient en Norvège pour une ascension de haute volée.

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *