montagne altitude default

Marcher au pied de la face nord de l’Eiger

L’Eiger est un des sommets suisses les plus connus. Située sur les hauteurs de Grindelwald dans l’Oberland bernois, cette montagne est loin d’être seule. Avec ses 3.970 mètres, elle côtoie la Jungfrau (4.158m) et le Monch (4.107m) très proches. Il a beau être le plus petit des trois, l’Eiger n’en reste pas moins le plus imposant. Sa face Nord, quasi-verticale, s’étire sur quelques 1.600 mètres. Il faut d’ailleurs attendre 1938 pour qu’un alpiniste parvienne à la grimper !

Si l’ascension de ces sommets reste, encore aujourd’hui, de très belles courses en montagne ; il est possible de s’approcher de ces géants sans être alpiniste. Explications et marche à suivre.

La haute montagne sans se fatiguer

Pour s’approcher des montagnes, il vous faut prendre le train. Mais pas n’importe lequel. Un petit train à crémaillère qui s’élance vers les cimes depuis Lauterbrunnen, le fameux train de la Jungfrau. Un premier tronçon vous emmène vers une gare intermédiaire située à un peu plus de 2.000 mètres : Kleine Scheidegg. Il est également possible de monter depuis Grindelwald. Depuis Kleine Scheidegg : changement de train pour arriver quelques minutes plus tard à la gare de Eigergletscher. Vous pourriez continuer et atteindre le Jungfraujoch, à 3.454m, mais aujourd’hui vous vous arrêtez à Eigergletscher. Vous voici arrivés à 2.320 mètres, au pied de l’Eiger.

jungfraubahn
Chemin de fer de la Jungfrau Crédits : othree

Il vous suffit ensuite de suivre les panneaux indiquant l’Eiger Trail ou l’itinéraire « Au pied des géants ». Le chemin serpente presque à plat pendant quelques 6 kilomètres. Comptez 2 heures pour les parcourir en faisant des pauses pour observer les grimpeurs engagés dans la Face Nord de l’Eiger. Les passages les plus délicats sont équipés de cordes. Le sentier se termine par une bonne descente vers la gare d’Alpiglen (située à 1.600 mètres) où vous pourrez reprendre le train pour atteindre la vallée.

Eiger sentier
« Au pied des géants » – Crédits : myswitzerland.com

Une via ferrata dans un cadre grandiose

Sur le sentier, vous croisez le début de la Via Ferrata Eiger-Rotstock. Du nom de deux sommets : l’Eiger (que l’on ne présente plus) et le Rotstock (2.662m). La via démarre à 2.400 mètres et grimpe d’un peu plus de 200 mètres. Tout commence par des échelles puis ça se corse un peu. Comptez 1 à 2h en fonction de votre expérience et de la fréquentation. A la fin, un sentier vous ramène au pied de la voie. Il faut évidemment être équipé en conséquence et si c’est votre première via ferrata : vous faire accompagner par un professionnel. La via n’est pas très difficile mais propose une jolie ambiance « face nord ».

via-ferrata
Ambiance face Nord dans la Via Ferrata ! Crédits : martin_vmorris
4.3/5 - (6 votes)

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.