Un permis pour gravir le Mont Blanc ?

« Je suis fier d’annoncer qu’en 2019 le Mont Blanc ne sera plus bafoué » expliquait hier soir Jean-Marc Peillex sur sa page Facebook. Le maire de Saint Gervais, grand défenseur du massif du Mont Blanc, se réjouissait des suites d’une rencontre avec le Préfet de Haute Savoie.

200 alpinistes par jour !

Un quota d’ascensionnistes devrait ainsi être créé. En lien avec les places disponibles dans les refuges menant au toit de l’Europe au départ de Saint Gervais. On ne devrait donc pas dépasser les 200 alpinistes au sommet du Mont Blanc chaque jour (par cette voie). La réservation en refuge sera donc obligatoire et une brigade dédiée sera mise en place pour verbaliser ceux qui voudraient grimper sans avoir leur place dans le quota.

Dans une interview à France Bleu, le Maire de Saint Gervais explique même « On distribuera aux alpinistes un document. C’est une forme de permis. ».

Pour la première fois cet été, le Préfet de Haute-Savoie, Pierre Lambert, avait ordonné des restrictions sur les accès au Mont Blanc par sa voie normale. Ces restrictions avaient duré pendant toute la haute saison.

Lire aussi : La Préfecture limite l’accès au Mont Blanc

NB: 200 places par jours auxquelles s’ajouteront 14 places “réservées au situations d’urgence”.

Un permis pour gravir le Mont Blanc ?
4.8 (95%) 4 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here