déchets Everest

Plus de 32 tonnes de déchets redescendus de l’Everest

Avec près de 1.000 habitants pendant 2 mois, le camp de base de l’Everest est une petite ville. Les camps d’altitude sont relativement moins fréquentés mais accueillent (sur de plus courtes périodes) des centaines de grimpeurs et de sherpas. Ces alpinistes génèrent des déchets que le Sagarmatha Pollution Control Committee (SPCC) tente de réguler. Après la saison d’expéditions (avril-mai), les sherpas ont descendu quelques 32.300 kg de déchets jusqu’à Namche Bazar. Sur cette quantité, quelques 2 tonnes sont acheminés vers Katmandou pour être pris en charge et tout ou partie recyclés. Près de 15 tonnes seront brûlés dans la vallée de l’Everest.

Et au-dessus du camp 2 ?

Ang Dorje Sherpa, responsable du SPCC, affirme que le camp de base est aujourd’hui complètement nettoyé. Il s’inquiète en revanche de ce qui ne relève pas aujourd’hui de sa responsabilité : au-dessus du camp 2. Il encourage le gouvernement népalais à décider comment cette partie de la montagne doit être gérée. Aujourd’hui, les grimpeurs paient une caution au SPCC. Pour récupérer ces 4.000 dollars, ils doivent redescendre au moins 8kg de déchets au camp de base. Rien d’autre n’est organisé.

Cette année, les grimpeurs ont laissé près de 2 tonnes de déchets supplémentaires dans les camps inférieurs par rapport à l’année précédente. Augmentation à souligner puisque le nombre de permis délivrés cette saison par le Népal était en léger retrait par rapport à la saison précédente (une cinquantaine de permis en moins). Moins de grimpeurs, plus de déchets !

Lire aussi : l’Everest est-il (toujours) une poubelle ?

Illustration Déchets Everest © Nishan Shrestha

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *