Autriche : un glacier des Alpes saccagé par des pelleteuses ?

Alerté par le WWF et le Club Alpin Autrichien, le grand public s’est ému ces derniers jours du sort réservé au glacier de Pitztal. Sur les photos aériennes prises par l’ONG, on observe des pelleteuses qui s’activent sur un glacier qui semble éventré. Dans un contexte global de réchauffement climatique et de fonte des glaciers, ces images ont de quoi choquer.

« Ces travaux doivent être effectués chaque année pour combler les crevasses sur les pistes, c’est une mesure de sécurité indispensable » explique Eberhard Schultes, un des responsables du domaine du Pitztal. A en croire cet exploitant, le chantier serait tout à fait normal. L’explication est plausible. La plupart des glaciers exploités par des stations vivent le même phénomène. En cours d’année, des crevasses se créent et prennent de l’ampleur, mettant la sécurité des skieurs en jeu. Combler des crevasses à l’aide de dameuses ou de pelleteuses est une activité régulière sur les glaciers skiables, bien au-delà des frontières autrichiennes.  

Lire aussi : Il neige du plastique dans les Alpes !

A y regarder de plus près, les engins s’activent également à un autre endroit du glacier, sur une crête toute proche. L’exploitant a également une réponse, il agirait là sur demande des autorités, faisant suite au dynamitage de tout un pan rocheux l’année précédente.  

Depuis la prise des photos, les pelleteuses ont quitté le cœur du glacier. Et pour cause, ce dernier a désormais rouvert aux skieurs. Les premiers fans de glisse ont dévalé le glacier dès le 21 septembre. « Les fortes chutes de neige de début septembre rendent possible le début de saison prévu » confirme le patron de la station à Unsertirol24. Suite à ces quelques jours de pré-ouverture, le domaine ouvrira plus largement mi-octobre.

Mais il ne s’agirait que d’une mise en bouche…

Les associations ont une lecture tout autre de ces événements. Car dans les cartons, un projet bien plus ambitieux se prépare. Un projet aux conséquences bien plus désastreuses pour le glacier. L’idée est de relier le glacier du Pitztal à celui d’Ötztal distants de quelques kilomètres. Dans ce but, pas moins de trois nouvelles remontées mécaniques verraient le jour et près de 64 hectares de glaciers – jusque-là intacts – seraient transformés en pistes de ski. Les ONG ont réussi à stopper le projet, pour qu’une étude d’impact approfondie puisse être réalisée. Le résultat de l’étude et la décision du tribunal de lancer le chantier auront lieu dans les prochaines semaines.

Lire aussi : Les glaciers tiédissent et les robinets se tarissent !

A l’heure où l’urgence écologique se matérialise chaque jour un peu plus, ces impératifs de développement économique au détriment de l’environnement choquent. Au-delà, ils posent la question – toujours sans réponse – d’une stratégie à long terme pour les exploitants de stations de ski. Dans un monde où la neige va se raréfiant et les glaciers reculant, comment baser toute une économie sur le ski ?  

Lire aussi : Montagnes Magazine explique pourquoi protéger les glaciers !

Illustration © WWF Austria Vincent Sufiyan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here