cordyceps enchères

Le champignon de l’Himalaya disparait : il se vend 57.000€ le kilo !

Dans l’Himalaya, le cordyceps pourrait bientôt disparaitre, les dernières enchères au Bhoutan, en juillet et août dernier, ont atteint des records.

Le fameux champignon de l’Himalaya, qui procure d’intéressants revenus de substitution à de nombreux paysans notamment au Bhoutan, est en train de disparaitre. Le réchauffement du climat associé à la surexploitation pourraient avoir raison du cordyceps dans les prochaines années. Les chiffres de la dernière récolte n’augurent rien de bon.

Une récolte en baisse de -82%

En 2022, près de 659 kg de cordyceps avaient été vendus aux enchères. Cette année, la quantité est en chute libre, de -82% à 118kg. Les champignons se sont faits rares et plusieurs milliers de récoltants se sont partagés le maigre butin. Plusieurs enchères ont eu lieu dans le pays. Le meilleur prix obtenu cette année est de 5,1 millions de Ngultrums le kilo. Presque 57.000 Euros, un nouveau record. Toute la récolte n’a cependant pas atteint à ce prix. Chaque enchère a des résultats différents. Dans le district de Dangchu, le prix d’achat s’est ainsi arrêté à un peu plus de 5.000 Euros. Cet achat au Bhoutan est souvent réalisé par des intermédiaires, qui revendront leurs cordyceps bien plus chers ailleurs en Asie, notamment à Singapour.      

Illustration © Pixabay

4.7/5 - (9 votes)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.