3 tonnes d’ordures et 4 cadavres descendus de l’Everest

Débutée le 14 avril, la campagne de nettoyage de l’Everest orchestrée par les autorités népalaises bat son plein. Déjà 3 tonnes de déchets ont été collectés. Les deux tiers, biodégradables, ont été acheminés jusqu’à Okhaldhunga, quelques dizaines de kilomètres au Sud de l’Everest. Le reste a été transporté par des hélicoptères de l’armée népalaise jusqu’à Katmandou. Sur la saison, l’objectif est de collecter quelques 10 tonnes d’ordures, sur le base d’un budget de quelques 180.000 €.

Déjà 3 tonnes d’ordures sur les 10 tonnes prévues

Sur ces 10 tonnes, 5 devraient venir du camp de base, le reste des camps d’altitude, notamment celui du Col Sud. Ce dernier, à près de 8.000 mètres, est très difficile à nettoyer.

D’ores et déjà, 4 corps d’alpinistes morts sur l’Everest ont été récupérés à proximité du camp de base. D’autres pourraient être trouvés et redescendus des camps plus élevés. « Notre volonté est de retirer le plus d’ordures possible de la montagne et de restaurer sa gloire d’antan » explique Danduraj Ghimire, directeur du Département du Tourisme Népalais.

C’est une équipe de 12 grimpeurs, dont plusieurs militaires népalais, qui est en charge de ce nettoyage. « tout ce que nous trouverons sur l’Everest, à part les rochers et la neige, sera redescendu » a ainsi confirmé Tika Ram Gurung, secrétaire de la Fédération Népalaise d’Alpinisme.  

L’opération devrait prendre fin le 29 mai, date anniversaire de la première ascension de l’Everest. C’était en 1953.

Lire aussi : Une Française à l’origine du nettoyage de l’Everest

Illustration ordures everest © SPCC

3 tonnes d’ordures et 4 cadavres descendus de l’Everest
4 (80%) 12 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here