altitude équipe

Winter Snow Leopard : déjà 4 sommets sur 5 !

Sergueï (Kirghizistan, 37 ans), Mikhaïl (Kirghizistan, 36 ans), Semen (Kirghizistan, 36 ans), Alexeï (Russie, 30 ans) et Roman (Russie, 33 ans). Ils sont cinq et se sont lancés un sacré défi. Grimper tous les sommets de + de 7.000 mètres de l’ancienne Union Soviétique. Comme l’équipe, ces sommets sont au nombre de cinq. Petit détail, ils ont décidé de réaliser cette série d’ascensions en hiver. Cet enchaînement était reconnu par la récompense soviétique « Snow Leopard », ils ont donc décidé de baptiser leur tentative « Winter Snow Leopard » !

En 2016, au Pic Lénine (1/5)

Tout a commencé durant l’hiver 2016, le temps est mauvais mais l’équipe parvient au sommet du Pic Lénine. Situé à la frontière entre le Tadjikistan et le Kirghizistan, ce sommet culmine à 7.134 mètres. Comme l’ascension de cette montagne n’est pas très technique, c’est le « 7.000 » le plus gravi au monde. Pourtant, sa réalisation en hiver requiert une certaine expérience. La première hivernale du Pic Lénine date de 1988.

En 2017, Khan Tengri et Pik Pobeda (3/5)

En début d’année 2017, l’équipe a été particulièrement efficace. Deux sommets à deux semaines d’intervalle. Tout d’abord le Khan Tengri et ses 7.010 mètres. Il est situé à la frontière entre le Kirghizistan et le Kazakhstan ! Ouvert en hiver en 1992, il est bien plus technique que le Lénine. Mais la palme de la difficulté revient au Pik Pobeda. Attention, rien à voir avec celui sur lequel se sont rendus Simone Moro et Tamara Lunger, ils ont juste le même nom. Celui-ci est situé à la frontière entre le Kirghizistan et la Chine. Il culmine à 7.439 mètres. Conquis pour la première fois en hiver en 1990, il est très peu gravi, même à la belle saison.

En 2018, Pic Korjenevskoï (4/5)

Cet hiver, l’équipe s’est reformée pour se lancer à l’assaut des 7.105 mètres du Pic Korjenevskoï, situé au Tadjikistan. C’est le premier à avoir été conquis en hiver, c’était en 1987. Ils arrivent au sommet fin janvier !
Fort de ce succès, ils se dirigent alors vers le Pic Communisme (Tadjikistan), appelé désormais Pic Ismail Samani. 7.495 mètres d’altitude. C’est le plus élevé. Malgré plusieurs tentatives, ils font demi-tour. Les conditions de neige ne leur permettent pas d’aller plus haut. Ils abandonnent début février.

Ils l’ont déjà annoncé, ils seront de retour l’hiver prochain pour tenter de terminer cette série Winter Snow Leopard !

Illustration : Khan Tengri © Frederic Heymes

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *