Deux grimpeurs russes en perdition sur le Latok

Deux grimpeurs russes, Alexander Gukov et Sergey Glazunov ont appelé à l’aide la nuit dernière alors qu’ils se trouvaient bien au-delà de 6.000 mètres d’altitude sur le Latok-1. Le Latok-1 culmine à 7.145 mètres, dans le Karakoram (Pakistan). Si ces noms ne vous disent rien, ils ne sont pourtant pas des débutants. En 2015, Gukov avait reçu un Piolet d’Or pour son ouverture en face sud-ouest du Mont Thamserku (6.608m, Népal). Quant à Sergey Glazunov, il grimpe souvent avec son frère Evgeny et a ouvert plusieurs voies notamment sur certains sommets de Sibérie.

Un des deux grimpeurs russes a chuté

Après 30 minutes de recherche, les hélicoptères de l’armée pakistanaise sont parvenus à retrouver les deux grimpeurs. Hélas, ils étaient à une altitude et dans une zone qui rendaient tout sauvetage impossible. Les pilotes ont donc largué des vivres et encouragé les deux Russes à continuer leur descente jusqu’à un point d’extraction où l’hélicoptère pourrait manœuvrer.

Durant leur descente, il semble qu’un des grimpeurs ait chuté. Son état actuel est inconnu. Les hélicoptères attendent une amélioration de la météo pour redécoller afin de déposer des porteurs de haute altitude au camp de base du Latok. Ces derniers pourraient se porter rapidement au secours des Russes en perdition.

Une expédition qui n’avait pas bien commencé…

La montagne est particulièrement dangereuse cette saison. Il y a deux jours Victor Koval, un autre grimpeur russe, est descendu tant bien que mal jusqu’au camp de base. Touché par une avalanche, il est arrivé au pied de la montagne avec un casque et quelques cotes cassés. Depuis le début de l’expédition, le gros de la progression se réalise à la nuit tombée. Le jour la voie est beaucoup trop instable.

Une expédition coréenne qui tentait sa chance sur le même sommet a été arrêté par une avalanche à la fin du mois de juin. Deux grimpeurs avaient été blessés.

Illustrations un des deux grimpeurs sur le Latok © ISPR

Deux grimpeurs russes en perdition sur le Latok
4.7 (93.33%) 3 votes

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here