coincés trekking

Confinement : 500 touristes coincés en plein trekking au Népal !

Les expéditions comme les treks sont désormais arrêtés au Népal. Les autorités népalaises ont annoncé qu’elles avaient décompté quelques 500 trekkers en « perdition ». Ils ont été dans l’incapacité de terminer leur trek ou d’en revenir suite à la mise en œuvre du « confinement » dans le pays. Shradha Shrestha, du Nepal Tourism Board, a détaillé à l’Himalayan Times que 150 d’entre eux étaient bloqués dans la région de Jomsom (Annapurna), 250 à Lukla (Everest), le reste sur différents itinéraires dans le reste du pays. « Nous essayons de les amener vers des lieux sûrs » a-t-elle expliqué. Le compte n’est peut-être pas encore exhaustif puisque les autorités ont demandé à tous les parcs nationaux de s’assurer qu’il ne restait pas de trekkers isolés. Une partie de ces trekkers ont déjà été transférés vers Katmandou dans la journée de jeudi. Notamment deux bus en provenance de Jomsom.

Les trekkeurs isolés doivent se faire connaître !

Un site internet a été mis en ligne pour que les visiteurs en difficulté puissent trouver de l’information et un moyen d’être pris en charge.

L’Ambassade de France à Katmandou précise : « Suite aux décisions récentes du gouvernement, l’aéroport est fermé jusqu’à nouvel ordre (vols internationaux et domestiques). Nous travaillons à une solution d’un vol affrété à charge aux passagers ou de rapatriement. (…) Nous vous demandons de bien suivre les consignes du gouvernement népalais et de rester où vous êtes ». Si vous êtes concernés, prenez contact avec l’Ambassade de France : +977 1 4412332.

Lire aussi : Des touristes français ne respectent pas les règles de quarantaine au Népal

« Nous sommes dans une situation difficile »

Sarita Lama, secrétaire générale de l’Association des Agences de Trekking du Népal regrette la tournure de la situation. « Compte tenu de l’aggravation de la situation, nous avions demandé à toutes les agences de randonnée de suspendre leurs activités et de prendre des dispositions pour que leurs clients retournent dans leur pays d’origine. A cause de leurs tergiversations, nous sommes maintenant dans cette situation difficile. »

Il n’y a plus aucun vol interne dans le pays et les déplacements ont été interdits. Les autorités réfléchissent à des solutions pour permettre aux visiteurs de quitter le Népal. A ce jour, l’aéroport de Katmandou est fermé aux vols commerciaux mais les autorités aériennes du pays précisent que les installations sont maintenues en état de fonctionnement pour permettre à des « vols d’urgence » d’avoir lieu.

Illustration © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *