drones nanga parbat

Expéditions hivernales 2019 : des drones à la recherche des disparus

Alors que les grimpeurs russes de l’expédition au K2 avaient proposé leurs services pour aider les recherches de Tom Ballard et Daniele Nardi, ces derniers devraient être remplacés par des drones. Les risques d’avalanche sur le Nanga Parbat encouragent à trouver des solutions de recherche moins dangereuses. Résultat, c’est Alex Txikon et un bout de son équipe qui devraient être héliportés du K2 jusqu’au Nanga Parbat. Avec plusieurs drones capables de voler à des altitudes élevées, ils devraient être en mesure de survoler la montagne sans les risques inhérents à l’intervention humaine directe.

En attente d’un créneau météo pour décoller

Ce matin, les hélicoptères n’avaient pas encore pu décoller. On ne sait pas précisément si c’est le temps assez maussade qui les cloue au sol ou si des autorisations tardent à être données. La région est toujours impactée par les conflits à la toute proche frontière entre Inde et Pakistan.

La météo ne devrait pas s’améliorer dans les heures qui viennent, les possibilités de poursuivre les recherches sont à ce stade très incertaines. L’ambassadeur d’Italie au Pakistan supervise cette situation d’urgence.

Lire aussi : Aucune trace de Nardi et Ballard…

Illustration © DR

 

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *