Népal trek Everest

Printemps 2021 : ils veulent gravir l’Everest sans oxygène !

Chaque saison, quelques irréductibles grimpeurs se retrouvent au camp de base. Leur objectif : gravir l’Everest sans oxygène supplémentaire. Un défi que très peu d’alpinistes relèvent. Ce printemps, Sanna Raistakka et Roeland van Oss sont prêts à se passer de bouteilles.

La saison des expéditions 2021 est bien lancée. Et parmi les alpinistes de l’Everest, certains se distinguent… Il est néerlandais, elle est d’origine finlandaise. Ils ont leurs habitudes à Chamonix et dans les Alpes. Mais occasionnellement, on les retrouve en Himalaya. Comme en 2018, quand Roeland avait gravi le Manaslu sans oxygène. Avec sa qualification de guide de haute montagne, il a réalisé de nombreuses courses dans le Massif du Mont Blanc ou ailleurs dans les Alpes. De la face nord du Piz Badile à la voie Colton McIntyre aux Grandes Jorasses. Mais ce qu’il va affronter dans quelques semaines est bien différent. A la difficulté technique va se substituer une toute autre difficulté. Celle du manque d’oxygène.

Everest sans oxygène pour Roeland et Sanna

Ce printemps, le duo est au Népal. Leur « but est de gravir le Mont Everest, la plus haute montagne de la Terre, sans oxygène supplémentaire et sans l’aide de sherpas au-dessus du camp de base. En ne laissant rien de plus qu’une empreinte de botte derrière » eux.

Leur expédition himalayenne a commencé par un vol pour Lukla puis un trek à destination de l’Island Peak. Ce sommet de la région de l’Everest est un bon moyen de s’acclimater à l’altitude. Il culmine à 6.189 mètres. Depuis son sommet, difficile d’entrevoir l’Everest, il est masqué par le Lhotse, un autre 8.000 du secteur. A la descente de l’Island Peak, il sera temps de rejoindre le camp de base, à quelques jours de marche de là.

En 2019, seuls 0,2% des alpinistes ayant réussi l’ascension de l’Everest s’étaient passé d’oxygène supplémentaire.

Illustrations © DR

  

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *