Valery Rozov

Le wingsuiter Valery Rozov se tue à l’Ama Dablam

A 52 ans, Valery Rozov était l’un des base-jumpers les plus expérimentés au monde. Il s’est tué samedi 11 novembre 2017 en sautant sur les pentes de l’Ama Dablam. Double champion du monde de Chute Libre, Rozov était aussi un passionné d’alpinisme. C’est cette double passion qui l’a amenée à devenir un sérieux wingsuiter. Il a sauté depuis des dizaines de sommets toujours plus hauts.

Des sauts toujours plus hauts

En 2016, il a sauté sur les pentes du Cho Oyu à 7.700m. Trois en plus tôt, c’est sur les pentes de la Face Nord de l’Everest qu’il s’élançait, à près de 7.200m. Mais il a aussi sauté du Huascaran, du Kilimandjaro, des Torres del Paine ou encore du Mont Blanc.

Alexander Abramov, ami et compagnon d’expédition de Rozov : « c’est un rappel : la montagne n’est pas un jeu. Il faut être prudent. Faire attention à soi et à ses compagnons d’expédition. Valery était si précautionneux. Il vérifiait tout 10 fois. Et bien vérifiez une onzième fois ! ». Une manière de dire que la disparition de Rozov ne doit pas sonner le glas des tentatives de records en montagne.

Un sauvetage périlleux

Cet accident dans l’Himalaya s’est produit dans une zone où les hélicoptères n’ont pu approcher. « Plusieurs sherpas ont essayé d’atteindre la zone de l’accident mais le sauvetage était très difficile, dans une crevasse » a complété Mingma Gelu Sherpa, en charge de cette expédition pour le Seven Summit Club.

4.5/5 - (2 votes)

Illustration : Photo avant son saut du Huascaran © Denis Klero / Red Bull Content Pool

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.