Congrès FIS
Ski

Congrès FIS : Nouveautés en coupe du monde de ski

Lors de son récent congrès, la Fédération Internationale de Ski (FIS) a pris un certain nombre de décisions. Les membres du comité étaient rassemblés à Costa Navarino, sur la cote grecque du 13 au 17 mai derniers. Ils ont annoncé les stations organisatrices des prochaines compétitions, ainsi que de nouvelles règles de fonctionnement.

Les organisateurs des prochaines compétitions

Les championnats du monde de Vol à Ski de 2022 auront lieu à Vikersund, en Norvège. La station possède l’un des plus grands tremplins du monde, idéal pour cette discipline dérivée du saut à ski. En 2023, les Mondiaux de Freestyle et de Snowboard auront lieu à Bakuriani, en Géorgie. Le domaine de cette station qui connaît un véritable essor depuis quelques années culmine à 2.700 mètres. Les Mondiaux 2023 de ski nordique auront lieu à Planica, en Slovénie. Quant aux Mondiaux de Ski Alpin de 2023, si vous avez bien suivi, ils auront lieu en France. La candidature conjointe de Méribel et Courchevel a été retenue.

Les Mondiaux de ski sur herbe auront lieu à Marbach (Suisse) en 2019. Quant aux championnats juniors de ski nordique, ils seront organisés en 2019 à Lahti (Finlande). Enfin, les championnats juniors de ski alpin se tiendront à Narvik (Norvège) en 2020.

De nouvelles règles

Désormais, les filles pourront concourir sur les mêmes tremplins que les garçons. En saut à ski, le plus grand tremplin était jusque là réservé aux hommes. Dans le même temps, des réflexions sont en cours au sujet d’une nouvelle épreuve mixte en ski nordique. Une proposition devrait être présentée en automne à Zurich.

En ski alpin, il a été confirmé qu’une nouvelle discipline ferait son apparition dès 2021. Le slalom parallèle individuel fera partie intégrante des prochains Mondiaux de Cortina d’Ampezzo. Enfin, pour les City Events, le mode d’attribution des places est quelque peu modifié. Jusqu’à présent, un skieur qualifié qui ne pouvait participer permettait à un autre skieur du même pays de s’y présenter. Désormais, la place sera remise au premier athlète non qualifié de la liste, quelque soit son pays.

Illustration Congrès FIS : (c) DR

Caroline D.

Caroline est spécialiste de l'univers du ski. Elle couvre les différentes compétitions lorsqu'elle n'est pas, elle même, en train de skier ! Et le ski sous toutes ses formes : ski alpin, ski nordique, saut à ski, snowboard, freestyle... côté compétition mais pas que. Elle vous parle également des aventuriers partis skier des pentes vierges au bout du monde ! Pour la contacter directement : caroline@altitude.news !

Voir tous les articles de Caroline D. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *