Quand le shutdown touche les parcs américains

Depuis plusieurs semaines, le gouvernement fédéral américain tourne au ralenti. En cause, les difficultés de l’administration Trump à trouver un accord avec les Démocrates sur le budget. Le président souhaitant inscrire dans ce dernier le financement de « son » mur à la frontière mexicaine. Les différentes agences fédérales sont en difficulté, et notamment le National Park Service qui gère les plus grands parcs nationaux du pays. Les salaires ne sont plus payés, et les équipes qui travaillent pour les parcs (fonctionnaires ou prestataires) réduisent leur activité.

Une perte de 19 millions de dollars par jour

Dans plusieurs zones, les accès ne sont plus déneigés, les toilettes ne sont plus entretenues, etc… Pourtant, ce sont près de 500.000 visiteurs qui visitent les parcs américains chaque jour en cette saison. Une bonne partie d’entre eux préfère annuler leur visite, n’étant pas certain de pouvoir accéder à leur destination dans de bonnes conditions. D’après une commission du Sénat, ces visiteurs dépenseraient en moyenne 19 millions de dollars par jours (en hébergement, restauration, matériel, guide…). Un manque à gagner indéniable pour l’industrie touristique liée aux grands parcs.

Et des impacts sur la nature

Dans le même temps, les grimpeurs et visiteurs de ces parcs essaient de faire face aux manques liés au shutdown. Plusieurs associations de pratiquants ont organisés des nettoyages, sacs poubelles à la main. Car le simple fait de ne pas vider régulièrement les poubelles des parcs pourrait avoir un impact à plus long terme. La faune sauvage ayant trouvé là un accès facile à une certaine forme de nourriture, elle pourrait prendre l’habitude de fréquenter les locaux poubelles, en proximité avec les hommes. L’absence de gardes dans les parcs génère également des débordements : dommages, graffitis. A Joshua Park, quelques fragiles arbres du parc ont récemment été abîmés.

La fin du shutdown n’aura pas un effet immédiat, il faudra plusieurs jours sinon semaines pour que la situation revienne à la normale dans les parcs américains.

Illustration © Gage Skidmore

 

Quand le shutdown touche les parcs américains
4.2 (84%) 5 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here