Combien coûte l’ascension du Mont Blanc ?

Pour une raison ou pour une autre, vous ne rêvez que d’une chose : gravir le Mont Blanc. On vous a maintes fois expliqué que les montagnes françaises comptaient de nombreux autres sommets tout aussi fabuleux et moins fréquentés… qu’importe, c’est le Mont Blanc que vous voulez. Rêve de gosse, projet longtemps muri, passion de la montagne, case à cocher sur une to-do list, ligne à ajouter sur un profil Facebook, quelle que soit votre motivation vous voulez y aller ! Reste à faire les comptes avant de se lancer ! Car si l’accès à la montagne est gratuit, gravir le Mont Blanc peut vite coûter cher. Regardons de plus près la facture détaillée !

La facture détaillée du Mont Blanc


Y aller… Premier poste de dépense : aller jusqu’au pied de la montagne. Chamonix est accessible en train depuis St Gervais – Le Fayet, relié en TGV à Paris. En 4h30, vous voilà à St Gervais. Quelques minutes de correspondance et 40 minutes d’omnibus plus tard, vous voici à destination : Chamonix Mont Blanc. Déjà, on parle de lui… le Mont Blanc ! Réservez le plus tôt possible… Evidemment, vous ne partez peut-être pas de Paris… Auquel cas, les trajets en train se compliquent et vous serez peut-être contraint d’utiliser votre voiture !
Prix du Paris – Chamonix (Aller) : de 50 € à 180 €


Y séjourner… Difficile d’arriver le jour même pour gravir le Mont Blanc, redescendre dans la foulée et remonter dans son train ou sa voiture. Il faut donc imaginer passer au moins une nuit dans la vallée. Chamonix offre de multiples possibilités. De la nuit en dortoir à 20 € à l’hôtel 5 étoiles pour la bagatelle de presque 500 € la nuit (tarifs été). Entre les deux, vous trouverez certainement votre bonheur. Il y a même des campings où vous pourrez planter votre tente, à partir de 12 € (1 nuit pour 1 adulte en tente).
Nuit à Chamonix : de 12 € à 500 €


S’y équiper… Vous êtes débrouillards et avez trouvé des tas de copains qui ont pu vous prêter du matériel. Un sac à dos par-ci, une paire de crampons par-là, une veste en gore-tex piquée à votre beau-frère… bref, vous avez tout l’équipement pour pas un sou ! C’est l’option la plus pratique et la moins onéreuse si vous ne comptez plus jamais mettre les pieds à la montagne. Sinon, investir dans quelques petites choses peut s’avérer judicieux.

A commencer par les chaussures. Des chaussures de montagne, ça ne se prête pas trop. Si cela fait 3 ans que votre copain les utilise, elles se sont adaptées à la forme de son pied. Avec le vôtre : ampoules assurées ! Si vous n’avez pas un budget pour investir et aucun ami pour vous prêter quoique ce soit, vous pouvez tout louer à Chamonix. Plusieurs boutiques du centre ville sont spécialisées dans des kits pour grimper le Mont Blanc. Un tel pack comprend généralement : chaussures, crampons, piolet, baudrier, casque. Entre 30 et 45 € la journée. Sur deux à trois jours d’ascension, ça commence à chiffrer…
Le matériel : de 0 € à beaucoup…  


Y grimper… ensuite, il faut y aller. Votre copain montagnard vous prend sous son aile, il vous propose une ascension à la journée. C’est costaud mais faisable si vous avez une excellente condition physique, que vous êtes un minimum acclimaté à la haute altitude, et que vous avez de premières expériences d’alpinisme (vous ne découvrez pas les crampons ce jour-là). Dans ce cas, le prix se limitera à votre ticket de Tramway du Mont Blanc pour vous amener au point de départ : 30,5 € depuis le Fayet jusqu’au Nid d’Aigle. Si en montant vous croisez des gendarmes, ils pourront vous dire de faire demi-tour, ne jugeant pas votre ambition de faire l’ascension à la journée très crédible… ce sont les nouvelles règles en vigueur depuis cet été

Il est plus sage de réaliser l’ascension en 2 jours. Certains guides proposent en 3 jours. D’autres compagnies vendent également des stages plus longs. Ces derniers incluent quelques jours d’apprentissage des techniques et d’acclimatation à l’altitude. C’est l’option rêvée pour les débutants mais elle a un coût. La compagnie des Guides de Chamonix propose un stage en 5 jours, avec seulement 2 clients par guide. Comptez 1.650 € par personne (guide, nuits et demi-pension en refuge, transports entre Chamonix et les points de départ). La compagnie des Guides de St Gervais propose le même genre de produits.

Vous pouvez également passer par des Tour Opérators de type Terdav ou Allibert. Les prix sont du même ordre, généralement inférieurs à 2.000 €. Certains proposent un guide par client à des prix plus élevés (certaines offres montent à 3.990 €). Ces organismes prennent en charge la réservation de places en refuge, ce qui n’est pas une mince affaire… Si vous réservez la nuit en refuge par vos propres moyens (et que vous y arrivez), comptez 65 € la nuit au Refuge du Goûter, quelques 33 € pour le diner et 16 € pour le petit déjeuner !
Le guide ou pas : de 0 € à 3.990 €


Deux versions : low-cost ou VIP

En version low-cost, un aller-retour en train réservé à l’avance, une nuit avant et après en camping, l’ascension avec du matériel prêté et votre copain montagnard… vous pouvez vous en tirer pour 160 € ! ça n’inclut pas les bières ni les chips en redescendant, mais vous serez tellement crevé…

En version luxe, train réservé au dernier moment, nuits en super hôtel, guide que pour vous sur 4 jours… 5.700 € ! Il y a sûrement des bières dans le mini-bar de votre chambre d’hôtel…

Illustration  © DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here