tunnel ladakh

A 3.000m d’altitude, le tunnel de Zojila désenclavera-t-il un jour le Ladakh ?

L’histoire a commencé en 2013 et vient de connaitre de nouveaux rebondissements. Chaque hiver, la neige et des cols infranchissables coupent le Ladakh du reste du monde. Cette région himalayenne du nord de l’Inde doit alors attendre la fin du mois de mai pour que les principaux cols soient déneigés. L’un des principaux, le Zojila, culmine à 3.528 mètres. Pour désenclaver la région, un projet de tunnel a débuté en 2013. Prévu pour durer sept ans, il aurait dû être inauguré cette année, en 2020. Mais les travaux n’ont jamais vraiment débuté. Moins de 10% du chantier est considéré comme réalisé.

Personne ne veut réaliser ces travaux !

Il faut dire que la région, proche de l’instable Cachemire, n’attire guère les investisseurs privés. Dernier abandon en date, début 2019, avec la faillite de la dernière entreprise en charge des travaux.  Long d’une quinzaine de kilomètres, ce tunnel permettrait d’accéder toute l’année au Ladakh. Mieux, par comparaison avec l’itinéraire par le col, il ferait passer le trajet de 3h30 à 15 minutes. La région du Ladakh voit un intérêt pour le développement du tourisme, qui représente déjà une part majeure de son économie. Mais c’est le gouvernement indien qui tient tout particulièrement à ce projet. Il permettra à ses forces armées au Ladakh de rompre leur isolement toute une partie de l’année. Cette difficulté affaiblissant jusqu’alors la position indienne dans l’interminable conflit larvé au Cachemire.  

Un nouvel appel d’offres lancé durant la pandémie !

Le Reach Ladakh Bulletin annonçait cette semaine (en anglais) que les autorités indiennes avaient relancé le projet, une nième fois. Avec des impératifs ambitieux de livraison. Trois autres tunnels seraient également réalisés pour permettre l’évitement des cols Shinkun-La, Tanglang-La et Lachaung-La. Le gouverneur du Ladakh a affirmé que « ce développement significatif et historique et un nouveau départ pour le Ladakh ». Cette histoire semble sans cesse se répéter depuis 2013. Est-ce que les travaux finiront par reprendre sur les pentes du Col Zojila ?

Pour rassurer les plus pessimistes, les autorités citent l’ouverture prochaine d’un autre tunnel, quasiment terminé, reliant Banihal à Qazigund . Ce tunnel, qui devrait être mis en service en 2021 avait une première date de livraison prévue en 2018 pour un projet initié en 2011. Livraison repoussée en 2019. Puis en 2020. Son ouverture en 2021 ne ressemblerait donc pas vraiment à une référence…

Illustration – il ne s’agit pas du tunnel Zojila, toujours pas construit. © Pixabay | Openstreetmap

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *