joseph ravanel

Joseph Ravanel dit « le Rouge », personnage légendaire de Chamonix

Entrez dans Chamonix par la Route des Gaillands et vous ne tarderez pas à vous retrouver sur l’Avenue Ravanel le Rouge. Elle se change ensuite en Rue du Docteur Paccard, bien connu pour avoir été le premier au sommet du Mont-Blanc. Mais qui était ce Ravanel le Rouge ? Qu’a-t-il bien pu faire pour avoir droit à une avenue, quand d’autres doivent se contenter d’une rue ?

Joseph Ravanel, Un des pionniers de l’alpinisme

Premier garçon d’une fratrie de 9 enfants, Joseph est né au cœur de l’hiver 1869 près d’Argentière, dans la vallée de Chamonix. Une enfance rude, passée à aider la famille en s’occupant de bétail ou de ramasser du foin. Le père de Joseph est guide, tentant de vivre du tourisme qui se développe depuis peu dans cette région de montagne. Il entraine son fils aîné dans son sillage, le propulsant porteur. Le jeune évite son service militaire, grâce à une phlébite à la jambe qui ne l’empêche pourtant pas de grimper ! Ses frères ne tardent pas à s’intéresser aussi à la montagne. Chez les Ravanel, on devient guide, voilà tout.

Le Rouge, le roi des guides…

Joseph a 27 ans quand il obtient ses galons de guide, du Syndicat des guides de Chamonix. Dès lors, son nom – ou plutôt son surnom « Le Rouge » (en raison de sa couleur de cheveux) est associé à de nombreuses premières ascensions. L’Aiguille du Fou, la Dent du Crocodile, l’Aiguille du Jardin, l’Aiguille des Pèlerins, l’Aiguille du Peigne,… Une bonne partie de ces premières sont faites avec son client fétiche Emile Fontaine, photographe de métier. Comme lorsqu’il réalise en août 1901 la Traversée du petit au grand Dru. Ce jour là, son frère Jean est aussi de la partie. Parmi ses autres clients, le roi des Belges Albert Ier qui lui vaut un autre surnom « roi des guides et guide des rois » !

La foudre, les éboulements…

En 1899, une chute de pierres au Petit Dru le blesse sévèrement. Quelques semaines plus tard, il est de retour en montagne. En juillet 1900, à la descente de la seconde ascension de l’Aiguille du Géant par la face nord, l’orage gronde. Un éclair s’abat alors sur le second guide, Joseph Simond. Il est tué sur le coup et bascule dans le vide. Le client, Fontaine, est secoué. La corde coupée net prend feu. Ravanel s’en sort. Comme quatre ans plus tard quand un énorme rocher s’effondre sur son passage et manque de l’écraser en face sud de l’Aiguille sans nom. Il est sérieusement blessé mais s’en tire, encore ! 

Avant-gardiste et ouvert d’esprit

Il est parmi les premiers guides à utiliser les skis, notamment pour effectuer la toute première Traversée Chamonix – Zermatt, devenue depuis un des grands classiques du Massif. Ravanel réalise cette premières aux côtés de 3 autres grands noms, portés par des générations de guides : Couttet, Payot et Simond. Ouvert d’esprit, il « fait de son mieux et, dans une large mesure, réussit à briser la désagréable tradition de grossièreté, jalousie et obstruction générale affichées par tant de ses confrères » explique alors l’Alpine Journal. Il est notamment ouvert à la présence dans le massif de guides non Chamoniards. Parmi ses nombreux clients, le futur romancier Roger Frison-Roche. Dans son best-seller Premier de Cordée, ce dernier lui rendra hommage en décrivant un certain « Ravanat le Rouge », guide mythique de Chamonix.

Gardien de refuge sur ses vieux jours

Dès 1926, il garde le refuge du couvercle avec son épouse, continuant les courses de temps en temps. Des travaux débutent d’ailleurs pour construire un nouveau bâtiment, à côté de l’ancien. Mais Ravanel se voit pas la fin des travaux.  Car à l’automne 1931, une affection pulmonaire a raison de son dernier souffle. Lors de son enterrement au cimetière de Chamonix, la foule est dense. Joseph Ravanel avait 62 ans.

Pour découvrir la vie de Ravanel le Rouge, il existe une biographie signée Daniel Grévoz. Pas simple de se la procurer… On la trouve dans des librairies spécialisées ou avec un peu de chance en ligne  !

Illustrations Joseph Ravanel © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *