ici elvira pic lénine

Août 1974 : 8 alpinistes russes meurent dans la tempête du Pic Lénine

Nina, Valentina, Galina, Ludmilla, Elvira, Irina, Ilsiar et Tatiana. Huit alpinistes, toutes des femmes, qui atteignent début août 1974 le sommet du pic Lénine alors l’un des plus hauts sommets de l’URSS. A la descente, une terrible tempête va les tuer une à une. C’est cette histoire terrible que raconte Linda Cottino dans « Ici Elvira, vous m’entendez ? Les huit femmes du pic Lénine ». Publié le 12 février aux Editions du Mont Blanc, ce récit traduit de l’Italien par Gérard Guerrier revient sur cette tragédie retentissante de l’été 1974. L’URSS a disparu, le pic Lénine devenu pic Abu Ali Ibn Sina est désormais au Tadjikistan. Pour autant, il reste un des 7.000 les plus gravis de la planète – notamment parce que certaines voies d’accès ne présentent pas de difficultés majeures*.

« Elles ont sacralisé l’idée du collectif »

Dans un article du New York Times paru quelques jours seulement après le drame, un des alpinistes présent pour une autre expédition raconte : « au pied de la face enneigée qui menait au sommet, nous avons découvert le corps gelé de la leader de l’expédition soviétique. Elle était étendue si paisiblement sur la neige tassée que nous avons d’abord pensé qu’elle se reposait ». Et pourtant, le corps d’Elvira Sergeevna Shataeva gisait là, sans vie. « Par conviction, au moment crucial de choisir la voie qui sauve, elles ont sacralisé l’idée du collectif au point de s’oublier elles-mêmes » écrit Bernard Germain, alpiniste français qui était sur la même montagne, au même moment, en préface de l’ouvrage.

Lire aussi : Carlos Soria s’entraîne sur le Pic Lénine !

De quelles convictions est-il question ? Pourquoi n’ont-elles pas fait demi-tour ? Que faisaient les autres alpinistes sur la montagne – pour certains quelques centaines de mètres plus bas seulement ? Que vient faire la mythologie autour de Lénine dans l’histoire ? Qui étaient ces femmes déterminées ? Pourquoi personne n’a pu les aider ? Linda Cottino apporte un certain nombre de réponses, et dresse le portrait de ces huit alpinistes en imaginant leurs dernières heures dans la tempête.

Ici Elvira, vous m’entendez ? Les huit femmes du pic Lénine, Linda Cottino, Editions du Mont Blanc, 16,50 € | Commander ici

*Attention, toute entreprise alpinistique comporte des dangers et il ne s’agit pas de les minimiser. La seule altitude de ce sommet en rend l’ascension difficile. Renseignez-vous auprès de professionnels de la montagne avant d’en planifier l’ascension.

Illustration © Editions du Mont Blanc

Adélie F.

Libraire, Adélie partage avec vous sa passion pour les livres. La littérature de montagne est un vaste domaine qu'elle essaie de vous faire partager. Entre les montagnards et autres alpinistes qui s'essaient à l'écriture et les grands écrivains qui s'essaient à la montagne, les lectures ne manquent pas ! Elle chronique également des films, expos... Pour la contacter directement : adelie@altitude.news !

Voir tous les articles de Adélie F. →

Une réflexion sur « Août 1974 : 8 alpinistes russes meurent dans la tempête du Pic Lénine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *