La Vallée de la Maurienne : des Villards aux Sybelles [Episode 2]

Qu’on y arrive par le Col du Galibier, le Tunnel du Fréjus, l’Iseran, la Madeleine, la Vallée de la Maurienne offre au visiteur de nombreuses surprises. Dans cette série d’articles, nous remonterons la vallée depuis son entrée à Aiton jusqu’au sommet du Col de l’Iseran. Quelques 130 kilomètres pendant lesquels nous nous écarterons de l’axe principal pour aller à la chasse aux découvertes.
>> Episode 1 : d’Aiton à La Chambre !

Jusqu’au Col du Glandon, avec les maquisards de l’Oisans

A la sortie de La Chambre, une route s’élève vers la vallée des Villards. Creusée par le Glandon, un affluent de l’Arc, cette vallée se termine au Col du Glandon. Bien connu des amateurs de cyclisme , il culmine à 1.924 mètres. En continuant au-delà, on peut enchainer par le Col de la Croix de Fer ou redescendre vers le Barrage de Grand Maison, un édifice gigantesque construit dans les années 1980. Plus loin, c’est l’Oisans. Arrêtez-vous au col pour admirer la vue et découvrir le petit mémorial dédié aux forces du Maquis de l’Oisans. Car dans ces alpages si paisibles, en juillet et août 1944, les balles ont sifflé. Glandon, Croix de Fer. Pendant plusieurs jours les combats font rage et les résistants « infligent des lourdes pertes » aux Allemands. Ce sont les termes que l’on peut lire sur la plaque !

glandon
Col du Glandon

En revenant sur vos pas pour continuer votre découverte de la Maurienne, ne ratez pas dans Saint Colomban des Villards le joli tilleul près de la mairie. Avec ses 18 mètres de haut et 8 mètres de circonférence, il est classé « Arbre remarquable de France ». Vous ignoriez l’existence de ce classement ? C’est une association qui depuis 1994 répertorie, étudie et aide à sauvegarder les plus beaux spécimens d’arbres de France. Plus loin dans la Maurienne, le Mélèze de Montricher-Albanne est également classé, considéré comme le plus grand mélèze d’Europe.

Les lacets de Montvernier

De retour sur les bords de l’Arc, vous ne tardez pas à arriver à Pontamafrey, point de départ pour arpenter les Lacets de Montvernier.  18 lacets construits pendant 6 ans, de 1928 à 1934, qui permettent de franchir les 400 mètres de dénivelé séparant la vallée de la Maurienne du petit village de Montvernier.

Si vous aspirez à un peu de calme, continuez la route au-delà de Montvernier en direction du Col de Chaussuy. Vous arriverez sur un alpage paisible à près de 1.500 mètres d’altitude. Jolie vue notamment sur le massif de la Lauzière !

St Jean de Maurienne et ses couteaux !

En revenant dans la vallée, on entre dans St Jean de Maurienne, la grande ville du coin. Presque 8.000 habitants pour cette sous-préfecture sise à la jonction entre l’Arvan et l’Arc. Si l’industrie de l’aluminium reste un employeur majeur, c’est l’histoire de l’Opinel qui retient notre attention dans la ville.

arcades st jean de maurienne
Centre de St Jean de Maurienne

C’est Joseph Opinel, un gars du coin, qui s’est lancé dans la fabrication de couteaux de poche. Depuis les années 1890, les Opinel étaient fabriqués ici, dans un lieu-dit à quelques kilomètres de St Jean de Maurienne. Aujourd’hui, l’usine est à côté de Chambéry. Mais le Musée Opinel, en plein centre-ville, raconte cette aventure industrielle. Une bonne partie de la production actuelle est exportée dans le monde entier mais portent toujours les armes de St Jean de Maurienne, la main couronnée.
Où ? Musée de l’Opinel, 25 rue Jean Jaurès, St Jean de Maurienne. Entrée gratuite.

Le Grand domaine skiable de Maurienne

A la sortie de St Jean de Maurienne, on peut rejoindre Le Corbier ou La Toussuire, les deux stations majeures des Sybelles. Avec quatre autres villages du massif, elles forment un domaine skiable aux dimensions peu communes de ce côté-ci de la Savoie. Ouvert en 2003, le domaine culmine à 2.620 mètres d’altitude et revendique la place de 4ème espace skiable de France avec 310 kilomètres de piste et pas loin de 70 remontées mécaniques. L’hiver dernier, le forfait journée adultes coûtait 44,80 €.

sybelles corbier
Domaine des Sybelles

   

Illustration  © Wikipedia – Col du Glandon : Anthospace / St Jean de Maurienne : Louis Chabert / Le Corbier : Accrochoc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here