Palais justice Grenoble

La grand-mère vendait de la cocaïne aux saisonniers de la station de ski !

Dans une station de ski d’Isère, une saisonnière proche de la retraite vendait de la cocaïne pour mettre du beurre dans les épinards. La justice vient de la condamner.

Un trafic démantelé, la dealeuse jugée

A 61 ans, quatre fois grand-mère, cette ancienne commerçante devenue saisonnière à l’Alpe d’Huez avait trouvé un moyen d’arrondir ses fins de mois. Elle achetait sa marchandise à Grenoble avant de la revendre en station. Son bénéfice n’était pas mirobolant pour autant. Avec quelques clients et quelques dizaines de grammes de cocaïne revendus par saison, elle s’approchait tout juste des 1.000 euros. Ce petit trafic a été démantelé par les gendarmes de Bourg d’Oisans.

Le tribunal correctionnel de Grenoble l’a condamné il y a quelques jours à 1 an de prison avec sursis. Il faut dire qu’elle était jusque là inconnue des services de police. Et avec près de 60 ans de casier vierge, elle a écopé d’une peine clémente. Eu égard aux 10 ans de prison qu’elle pouvait encourir pour un tel trafic. Elle devra également régler une amende de 1.000 Euros.

Lire aussi : En 2019, une saisie de plusieurs centaines de kilogrammes de cocaïne destinée aux stations de ski d’Australie avait été opérée par les forces de l’ordre.

Illustrations © Rémi H. CC BY-SA 3.0

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *