Télécabine Dagu

La télécabine la plus haute du monde approche les 5.000 mètres d’altitude

Cette télécabine approche les 5.000 mètres, elle détient le record de la plus haute remontée mécanique actuellement en fonctionnement.

Le téléphérique de Mérida (Venezuela) est depuis longtemps considéré comme la remontée mécanique la plus haute du monde. Avec une gare d’arrivée à 4.765 mètres d’altitude, elle est longtemps restée en tête du classement. Mais une installation récente est venue la détrôner de quelques dizaines de mètres. Découvrez la télécabine la plus haute du monde !

La télécabine du Glacier Dagu, dans le Parc National éponyme

C’est au nord du Sichuan, à environ 300 kilomètres de Chengdu, qu’il faut se rendre pour découvrir ce record. Là, sur les contreforts du Plateau Tibétain, une télécabine a été installée il y a quelques années au cœur du Parc National du Glacier Dagu. Sa gare de départ trône à 3.617 mètres. Sa gare d’arrivée à 4.843 mètres. Près de 80 mètres plus haut que le téléphérique du Venezuela ! Une dizaine de minutes suffisent pour arriver au sommet moyennant 180 yuans (environ 23 Euros). L’installation de cette télécabine a pris plus de deux ans. En raison notamment des conditions météo difficiles à une telle altitude. L’Autrichien Doppelmayr a construit cette remontée mécanique hors du commun. A l’image des lignes de chemin de fer tibétaines qui passent des cols à 5.000 mètres, les cabines de la télécabine du Glacier Dagu sont équipées de bouteilles d’oxygène.

Au sommet de la remontée, finies les forêts, c’est un paysage glaciaire qui s’offre aux yeux du public. Relativement éloigné de la civilisation, le glacier Dagu n’avait pas vu un seul être humain avant 1992. C’est cette année-là qu’il a été découvert. D’abord par observation satellite. Quelques 20 ans plus tard, une installation touristique voyait le jour sur le site.

Lire aussi : Expérimentations en cours pour réduire la fonte du Glacier Dagu

Au sommet de la télécabine, on peut se promener dans une zone sécurisée, en bordure du glacier. Un restaurant permet d’y prendre un café. D’autres attractions peuvent être proposées, comme une piste enneigée à dévaler sur des bouées. L’altitude limite cependant les possibilités. D’autant que nombre de touristes viennent directement de Chengdu, situé à 500 mètres d’altitude. Le changement est brutal, près de 4.300 mètres plus haut. Bien plus que le dénivelé entre le camp de base de l’Everest et le sommet !

Un autre record, un téléphérique jadis à plus de 5.800 mètres

Dans les années 1930, un téléphérique industriel s’élevait encore plus haut. Sur les pentes du volcan Aucanquilcha, dans le nord du Chili, la gare d’arrivée culminait à plus de 5.800 mètres de haut. L’installation, utilisée pour l’exploitation d’une mine de soufre est abandonné depuis des décennies. La mine a fermé il y a près de 30 ans.

Illustrations  © aisccd CC BY-SA 3.0

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *