montagne altitude default

La Cour Suprême du Népal supprime les interdictions faites aux handicapés

Le gouvernement népalais avait annoncé en décembre dernier que les malvoyants et les double-amputés n’étaient plus les bienvenus sur les sommets du pays. Cette interdiction concernait notamment l’Everest. Des associations et des particuliers s’étaient élevés contre cette nouvelle règle qui privait une poignée de personnes de leur rêve, stigmatisait les populations handicapées, mais ne réglait en rien les problèmes de sécurité sur les montagnes népalaises.

La Cour Suprême tranche

La Cour Suprême a donc définitivement invalidé cette nouvelle réglementation. Les malvoyants et les double-amputés pourront donc prétendre à gravir les montagnes du pays. Hari Budha Magar, ancien soldat Gurkha et double-amputé au-dessus du genou, va donc pouvoir réaliser ce qu’il avait prévu. Il sera au camp de base de l’Everest au printemps prochain pour en tenter l’ascension. Ce grimpeur faisait partie des nombreuses personnes à avoir saisi les plus hautes autorités népalaises pour faire annuler cette clause.

En février, la cour suprême avait d’ores et déjà suspendu cette règle. La saison printanière avait pu se dérouler sans heurt. La règle n’est plus suspendue, elle est définitivement supprimée.

Lire aussi : Handicapés mais victorieux de sommets himalayens

3.8/5 - (5 votes)

Caroline D.

Caroline est spécialiste de l'univers du ski. Elle couvre les différentes compétitions lorsqu'elle n'est pas, elle même, en train de skier ! Et le ski sous toutes ses formes : ski alpin, ski nordique, saut à ski, snowboard, freestyle... côté compétition mais pas que. Elle vous parle également des aventuriers partis skier des pentes vierges au bout du monde ! Pour la contacter directement : caroline@altitude.news !

Voir tous les articles de Caroline D. →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.