Lac du Mont Cenis

Carte Postale de Montagne : le Lac du mont-Cenis

C’est en 1947 que le territoire aujourd’hui occupé par le lac du Mont-Cenis est devenu français. En guise de réparations de guerre, l’Italie avait été contrainte de céder cette région à la France, par le Traité de Paris. Région qu’elle avait du reste acquise lors du rattachement de la Savoie à la France en 1860. Les Italiens considèrent aujourd’hui que cette région est « géographiquement en Italie, mais politiquement en France ».  D’autres modifications de frontières ont eu lieu au même moment. Notamment au niveau du Col du Petit Saint Bernard, du Mont Thabor. Ou encore des Vallées de la Roya, de la Vésubie et de la Tinée.

Lire aussi : La Vallée de la Maurienne, de Modane à l’Iseran [Episode 4]

Un barrage à presque 2.000 mètres d’altitude

Dans les années 1960, six ans sont nécessaires à la construction du gigantesque barrage. Un prieuré est alors noyé sous quelques 315 millions de mètres cubes d’eau. En contrepartie, EDF érigea une chapelle à l’architecture résolument moderne sur l’une des rives.

Mont-Cenis (Savoie, France)

L’eau du lac donne naissance à de l’électricité dans deux centrales distinctes. Une côté italien à Venalzio, l’autre côté français à Villarodin-Le Bourget. Toutes deux distantes du lac et de son barrage. La majeure partie de l’eau qui arrive dans le lac vient de France, le reste d’Italie.

Voir aussi : L’inauguration du Barrage du Mont-Cenis en 1971

Illustration © DR

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *