incendies kilimandjaro

Le Kilimandjaro en feu ! Des volontaires luttent contre l’incendie

Quelques 500 volontaires sont à pied d’œuvre pour tenter d’endiguer l’incendie qui sévit sur le Kilimandjaro depuis la fin du week-end dernier. Il n’est toujours pas éteint. La flore unique des pentes du volcan est en danger.

On le croyait sous contrôle mais le feu semblait avoir repris dans la journée de mercredi. Il aurait même touché des bâtiments à proximité sur le chemin Horombo (en dessous du refuge, situé à 3.720m). Il aurait cependant été vite contenu « et aucun visiteur n’a été blessé » précisent les Parcs Nationaux de Tanzanie. Si cette zone précise semble tirée d’affaire, l’incendie est encore actif un peu plus loin.

Des centaines de volontaires pour éteindre les flammes

C’est dans le secteur au Sud-Est du point culminant du continent africain, que les flammes se sont déclarées dimanche. Depuis lors, des centaines de volontaires sont sur le terrain pour éteindre l’incendie. Comme plusieurs classes d’une école proche des lieux qui a envoyé des étudiants combattre les flammes. Avec des moyens rudimentaires, en témoigne l’illustration de cet article. Le vent qui attisait les flammes en fin de week-end avait disparu en début de semaine donnant de bons espoirs de contenir rapidement le feu.

Si l’incendie a clairement reculé, la partie ne semblait pas gagnée. Les images satellites de mercredi soir montraient toujours des foyers actifs (ci-dessous, les cercles rouges).

L’enquête débute : un possible accident

Une enquête a débuté et les premiers éléments semblent privilégier la thèse de l’accident. Un porte-parole du Parc du Kilimandjaro a évoqué quelques éléments plus précis concernant ce feu. Il aurait démarré d’un campement où des porteurs préparaient un repas chaud pour leurs clients. Il se serait rapidement propagé à la végétation très sèche des environs.

Lire aussi : Un téléphérique en projet sur les neiges du Kilimandjaro

Cet incendie n’empêchaient pas, encore hier, des touristes d’arriver au sommet du Kilimandjaro. Cette montagne emblématique attire chaque année des dizaines de milliers de touristes. En fonction des itinéraires, le taux de réussite oscille entre 30% et 66%. C’est de loin le point culminant d’un continent le plus gravi au monde.

Illustrations Kilimandjaro en feu © Tanzania National Park / Dixon Busagaga

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *