ours Colorado

Des restes humains trouvés dans l’estomac de la maman ours et de son petit

Une promeneuse est morte lors d’une rencontre avec une ourse et ses deux petits en fin de semaine dernière. Cet incident, qui s’est produit dans le Colorado (Etats-Unis), a conduit à l’euthanasie des trois animaux. Des restes humains étaient présents dans les estomacs des ours.

Les ours sont fréquents sur les sentiers du Colorado, on estime leur nombre à 20.000 spécimens. Pourtant, les interactions avec les humains demeurent rares. Et les issues dramatiques sont encore moins nombreuses. Mais en fin de semaine dernière, une femme s’est retrouvée face à une maman ours et ses deux petits. Elle n’est jamais rentrée chez elle, dans la région de Durango. Son petit ami a donné l’alerte quand, en fin de journée, il ne l’a pas vue revenir. Avec l’aide de chiens, les équipes du sheriff ont pu retrouver le corps sans vie de la promeneuse. A proximité du corps, « montrant des traces de consommation », les sauveteurs ont découvert de nombreux excréments et poils d’ours. Ils n’ont pas tardé à retrouver la maman et ses deux oursons.

Les trois animaux ont été euthanasiés et des analyses ont prouvé la présence de restes humains dans les estomacs de deux d’entre eux.

Lire aussi : Un ours blanc au milieu des montagnes, impossible ?

Pourquoi euthanasier ces ours ?

A première vue, les plantigrades étaient en bonne santé, d’autres analyses sont en cours. Responsable des Parcs et de la Faune du Colorado, Cory Chick explique : « Nos responsabilités envers les ressources naturelles de l’État sont nombreuses. Mais nous n’avons pas de devoir plus important que de gérer ces ressources de manière à assurer la sécurité des habitants du Colorado et de nos visiteurs. Euthanasier la faune n’est jamais une action que nos agents prennent à la légère, mais nous avons l’obligation de prévenir d’autres dommages évitables ». Dans le cas présent, l’euthanasie était inévitable, expliquent les autorités. Les « ours reviendront à une source de nourriture encore et encore. Un ours qui perd sa peur des humains est un animal dangereux. Et cette ourse enseignait à ses petits que les humains étaient une source de nourriture, pas quelque chose à craindre et à éviter ».

Illustration – ours dans le Colorado © Michael Seraphin, Colorado Parks and Wildlife

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *