Dhaulagiri

Après l’Everest, le covid attaque aussi le camp de base du Dhaulagiri !

Après plusieurs cas signalés à l’Everest, c’est au tour du Dhaulagiri d’être contaminé par le covid !

D’après la presse népalaise, quelques 14 alpinistes ont été évacués (ou sont en train de l’être) du camp de base du Dhaulagiri suite à des tests covid positifs. Des tests antigéniques ont permis de déceler le virus au pied de la septième montagne du monde décrit l’Himalayan Times (lien en anglais). Parmi eux, cinq grimpeurs étrangers. D’après les estimations du journal, quelques 130 personnes étaient jusque là stationnées au camp de base. On parle donc d’ores et déjà de 10% des effectifs contaminés. A leur arrivée à Katmandou, les « malades » vont subir un nouveau test, plus fiable que celui réalisé au pied de la montagne. Les évacuations d’aujourd’hui restent soumises à la météo.

Lire aussi : à l’Everest, des malades du covid-19 par dizaines et le silence des autorités

Le départ précipité d’Uta Ibrahimi

En parallèle, on apprenait le départ du camp de base de la grimpeuse Uta Ibrahimi. Après son ascension réussie de l’Annapurna, elle comptait enchaîner avec le Dhaulagiri. Mais le décès de son père l’a encouragé à abandonner sa tentative pour rejoindre sa famille. Elle écrit : « Je dis au revoir à cette montagne, certaine de revenir l’an prochain ! ».

Illustration – Paysage du Dhaulagiri © Solundir – CC BY-SA 3.0

Expéditions Live

Nos contributeurs se relaient pour vous proposer ce suivi en direct. Si vous voulez ajouter le suivi d'une expédition ou que vous souhaitez contribuer, n'hésitez pas à nous écrire à live@altitude.news !

Voir tous les articles de Expéditions Live →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *