canons neige incendie

Des canons à neige pour affronter un gigantesque incendie !

Dans les montagnes de Californie, les canons à neige des stations de ski viennent en aide aux pompiers pour affronter un méga-incendie qui dure depuis trois semaines.

En plus de 18 jours, près de 85.000 hectares ont brûlé. Les milliers de pompiers, 25 hélicoptères et les centaines d’engins ne parviennent pas à contenir le gigantesque incendie qui fait rage au sud du Lac Tahoe, Californie. Cette région de montagne, très touristique, a dû évacuer des milliers de résidents et de touristes. Le bleu du lac est désormais invisible, camouflé par un brouillard orangé qui rend la respiration difficile. Les pompiers ne peuvent pas faire grand-chose, les méga-incendies se propagent malgré tout. Seule la météo pourra mettre fin au calvaire de la nature calcinée et des habitants déplacés.

D’après des experts cités par le New York Times, ces méga-incendies ont la particularité de « lancer des braises bien au devant du front du feu, parfois à des kilomètres » (lien en anglais). Portées par le vent, ces brindilles  incandescentes tombent dans une végétation desséchée et l’incendie progresse, faisant fi du moindre obstacle.

Lire aussi : Impressionnantes images des bombardiers d’eau sur l’incendie de Séquoia Park

Des canons à neige transformés en lances à incendie

Dans le secteur, les stations de montagne ont prématurément mis fin à leur saison estivale. Dans la station de Kirkwood, on se prépare au pire. La station est située sur la trajectoire de l’incendie. Les canons à neige tournent à plein régime, propulsant de l’eau sur les remontées mécaniques pour les protéger du feu. Même son de cloche à Heavenly.

Un domaine skiable sauvé des flammes

Le domaine skiable de Sierra at Tahoe, plus proche de l’incendie, a été touché en premier (illustration de l’article). « Ils savaient que le feu arrivait, la seule incertitude résidait dans les dégâts à venir » résume le San Francisco Chronicle (lien en anglais). Avant l’arrivée du feu, plusieurs jours ont été nécessaires à des équipes de pompiers pour préparer le terrain, notamment tout imbiber d’eau pour éviter que les braises propulsées par l’incendie ne prennent au cœur du village. Dans le même temps, le personnel de la station évacuait tout le matériel qui pouvait l’être. Après le passage du feu dimanche soir, le bilan est étonnamment positif. Le « mur de feu » est passé mais à part un bâtiment de maintenance qui a été consumé sur le domaine skiable, la plupart des structures et des remontées mécaniques sont toujours debout.

Illustration© US Forest Service

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *