montagne altitude default

Première du Nangpai Gosum I par Jost Kobusch

Jost Kobusch, alpiniste allemand de 25 ans, a affirmé avoir gravi avec succès le Nangpai Gosum I en ce début octobre. Ce serait une première pour ce sommet très technique, situé à quelques kilomètres à l’ouest du Cho Oyu, sur la frontière entre le Népal et la Chine. Raphael Schardt, deuxième membre de la cordée n’est pas allé au-delà du camp 2. Il n’aura pas réussi, comme son compatriote, à venir à bout des 1.800 mètres de pierre et de glace de cette paroi.

Les autorités népalaises ont confirmé la réussite, Kobusch était au sommet le 3 octobre à 10h25. L’expédition aura duré 53 jours.

Des tentatives ?

A l’automne 2016, une cordée du GMHM faite notamment de Mathieu Maynadier et Pierre Labre, avait, en vain, tenté cette ascension.
Le  Nangpai Gosum compte deux autres sommets, le II et le III. Le plus haut, culminant à 7.351m a, quant à lui, déjà été gravi. C’était en 1986, par le côté tibétain. La voie népalaise n’a été ouverte qu’en 2004 par une expédition slovène. Le troisième sommet, à 7.240m , a été conquis en 2007.  Il faut dire que certains de ces sommets ne sont ouverts à l’ascension par le Népal que depuis peu. Le Nangpai Gosum I, est ouvert depuis 2014. De tous les sommets invaincus en Himalaya, le Nangpai Gosum I était le plus élevé.

Jost Kobush est l’auteur de la vidéo de l’avalanche au camp de base de l’Everest en 2015. Elle a fait le tour du monde. On connait moins cet alpiniste qui a pourtant déjà gravi l’Annapurna en solo (sans apport d’oxygène supplémentaire), l’Elbrouz en hivernal et en solo, le Pic Lénine et l’Ama Dablam en solo. Un gars sérieux.

5/5 - (1 vote)

Arnaud P

Passionné par l'univers de la montagne sous tous ses aspects, Arnaud est membre de la rédaction d'Altitude.News ! Originaire du sud de la France, ça ne l'a pas empêché de s'installer un temps en Savoie ! Il écrit des articles dans les catégories : Alpinisme, Rando/Trek, Business et Nature. Pour le contacter directement : arnaud@altitude.news !

Voir tous les articles de Arnaud P →

2 réflexions sur « Première du Nangpai Gosum I par Jost Kobusch »

  1. Je suis très surpris de vos affirmations concernant le prétendu alpiniste Josh KOBUSCH.

    Ce mythomane n’a aucun historique et n’est connu d’autant alpiniste de renom que j’ai questionné.

    Comment pouvez-vous publier un article concernant son exploit sans aucune preuve ?

    Il suffit de mener une petite investigation et vous verrez que ses histoires de sommets, c’est du pipo.

    1. Le doute est permis vous avez raison.
      En octobre 2017, le Département du Tourisme népalais avait considéré cette ascension comme valide, information reprise par plusieurs média népalais et internationaux. Sa photo prise au « sommet » a dû suffire à les convaincre.
      Dans le même temps, l’Himalayan Database mentionne toujours le Nangpai Gosum II comme vierge.
      Enfin, le fait d’être inconnu du milieu de l’alpinisme n’empêche pas de réaliser des exploits.
      Nous verrons dans les prochaines saisons si nous entendons encore parler de Jost Kobusch.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.