Gravir tous les 6000 des Andes, record en cours pour Maximo Kausch

Maximo Kausch est guide de haute montagne dans les Andes. A 37 ans, il accompagne des dizaines d’expéditions sur les sommets les plus convoités d’Amérique du Sud. Vous pourrez ainsi le croiser sur les pentes de l’Aconcagua (Argentine) ou de l’Ojos del Salado (frontière Argentine-Chili), ces deux sommets de presque 7.000 mètres. Mais il s’est fixé un objectif personnel qui va bien au-delà de son travail quotidien. Gravir tous les sommets de plus de 6.000 de la cordillère des Andes.

Kausch
Sur le Chaupi Orco un 6.000 à la frontière Bolivie/Pérou.

Après un premier travail pour les compter, il est formel. Il y en a 104, répartis enter Chili, Argentine, Bolivie, Pérou et Equateur. Voilà 6 ans que Maximo s’est lancé dans cette aventure, et il a déjà 82 sommets à son actif. C’est déjà un record, homologué par le « Guiness Book », mais ce n’est pas fini !

Rencontre avec Maximo à son retour d’Ojos del Salado

Altitude News – Qui es-tu Maximo ?

Maximo Kausch – Je suis né en Argentine, j’ai grandi au Brésil puis j’ai vécu au Royaume-Uni. Si c’est vraiment fort, vous pouvez être n’importe où, vous serez toujours attire par les montagnes ! J’en avais un peu découvert quand j’étais gamin en Argentine, mais pas les plus hauts sommets du pays. C’est finalement depuis le Brésil que tout a commencé ! En fait, on ne le sait pas trop mais il y a de vraies montagnes au Brésil, c’est là que j’ai débuté la grimpe. D’abord de l’escalade en rocher puis du véritable alpinisme ! C’est devenu beaucoup plus sérieux quand je me suis mis à bosser pour une agence américaine : j’étais aspirant guide dans l’Himalaya. Petit à petit, c’est devenu toute ma vie. Aujourd’hui, je guide des clients la moitié de mon temps. L’autre moitié, je grimpe pour moi !

South America climbing
Quelque part au Chili, dans une zone jamais grimpée…

A.N. – Et ce projet de grimper tous les 6.000 des Andes ?

M.K. – Et bien j’ai toujours voulu grimper le plus de sommets possibles, je n’avais juste pas le temps ! En 2012, j’avais des vacances entre deux expéditions et je me suis retrouvé au cœur des Andes. J’avais envie de voir ce que je pouvais grimper ! Au départ, je pensais qu’il y avait une cinquantaine de sommets, je voyais le truc raisonnable. Et puis j’ai commencé à chercher à mieux les connaitre. J’ai assez vite réalisé qu’il y en avait plus de 100 ! Alors pourquoi ne pas essayer de tous les gravir ? Tous : les 104 !

” Alors pourquoi ne pas essayer de tous les gravir ? Tous : les 104 ! “

 

A.N. – Et au quotidien, ça donne quoi ?

M.K. – Aujourd’hui, j’ai fondé ma propre société (Andes Specialists) et je guide moi-même mes clients sur les plus hauts sommets des Andes, de 6.000 à 6.962 m (l’Aconcagua). Je suis toujours en montagne, je reviens de moins en moins souvent chez moi au Brésil. Tous les matins, je me réveille en pensant uniquement à ce que je vois. Je suis quelqu’un d’assez simple. J’essaie de ne pas trop rêver. Mais je grimpe tout ce que je rêve de grimper, puis je passe au sommet suivant ! Je suis un peu monomaniaque avec mes montagnes.
Quand je les laisse un peu, je passe beaucoup de temps à apprendre. Je m’intéresse à beaucoup de sujets, jamais très éloignés de mon premier centre d’intérêt : topographie, médecine de haute altitude, biologie…

Maximo Kausch

A.N. – Tu organises aussi des expéditions un peu spéciales…

M.K. – Je suis très fier de pouvoir aider des gens qui en ont besoin. Trois à quatre fois par an, j’organise des voyages dans des pays pauvres. Je ne fais aucun bénéfice sur ces expéditions, je donne tout à des associations locales. Petit à petit, on arrive à aider de plus en plus de gens. J’en suis très content. Si je peux le faire, tout le monde peut le faire !

Comme au Kilimandjaro où Maximo finance une école et un orphelinat. Chaque expédition là-bas se termine par une visite de ces deux institutions.

Illustration principale © Gabriel Tarso – Maximo Kausch

Gravir tous les 6000 des Andes, record en cours pour Maximo Kausch
5 (100%) 3 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here