Partagez...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Les Piolets d’Or ont mis en ligne cette semaine la « liste » des ascensions marquantes de l’année 2017. Elles sont au nombre de 58, réparties sur 4 continents. Petit flashback sur cette année écoulée riche en nouvelles voies et en itinéraires toujours plus esthétiques.

Les Français toujours dans la course

La face nord-est et l’arête sud-est du Pangbuk Nord (6.589 mètres), au Népal, a été gravie en octobre 2017 par Max Bonniot et Pierre Sancier, du Groupe Militaire de Haute Montagne (GMHM). Ils terminaient ainsi un itinéraire entamé en 2009 par une cordée suisso-népalo-française qui avait fait demi-tour à 6.150 mètres. Cette voie, baptisée « Tolérance Zéro » mesure quelques 1.100 mètres de haut, avec une zone en neige à 80°. Rien que çà. Ils ont coté le parcours en ED-.

Au même moment, Helias Millerioux, Benjamin Guigonnet et Frederic Degoulet réalisaient une belle première sur la face sud du Nuptse (7.861m)  pendant que Mathieu Détrie, Pierre Labbre et Benjamin Védrines étaient dans la face nord-est du Pandra (6.850m) dans leur voie baptisée Peine Plancher.

Quelques mois plus tard, c’est en Antarctique que les Français s’illustraient : Arnaud Bayol, Dimitry Munoz et Didier Jourdain du GMHM dans une pléiades de nouvelles voies comme Corrasion (600 m, TD, 5c, 40°).D’autres membres de l’expédition, comme Antoine Bletton et Sébastien Moatti, ont réalisé d’autres premières.

Mais le reste du monde se débrouille aussi !

Les Américains et les Japonais sont toujours dans la partie, avec notamment de belles premières en Antarctique pour Cedar Wright et Alex Honnold (USA) ou une nouvelle voie en face nord-est du Shispare (7.611m, Pakistan) pour les Japonais Kazuya Hiraide et Kenro Nakajima. Mais ce sont les Européens qui continuent de truster cette liste ! Comme les Italiens Simon Gietl et Vittorio Messini au Shivling (6.543m, Inde), l’Allemand Jost Kobusch au Nangpai Gosum I (7.321m, Népal) ou le Polonais Marek Raganowicz avec une nouvelle voie en Terre de Baffin.

Denis Urubko est cité pour la face sud du Pik Chapaev, au Kirghizstan aux côtés de Maria Cardell, une des rares femmes à apparaitre dans cette liste, encore très masculine. La catalane Silvia Vidal et le duo russo-ukrainien Galina Chibitok et Marina Kopteva sont parmi les rares femmes du classement.

Lire aussi : la liste complète

Illustration Ascensions 2017 : Arête du Nuptse © Sumita Roy Dutta

Les ascensions remarquables de 2017 selon les Piolets d’Or
4.5 (90%) 2 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here