Manifestation contre l’interdiction de l’escalade dans le massif du Sancy

La Réserve Naturelle Nationale du Chastreix-Sancy a vu le jour en 2007. Elle couvre près de 1.900 hectares et vise à protéger faune et flore du Sancy. Pour y parvenir, son décret de création intégrait des règles assez strictes quant à la pratique de certaines activités. Si la randonnée ou même la chasse sont autorisées, l’escalade et l’alpinisme sont interdits. La logique de ce choix d’activités n’est pas claire et semble découler d’études préliminaires pour le moins expéditives. Pendant près de 10 ans, les professionnels de la montagne ont cherché à faire modifier ce décret. En vain. Une étude de 2013 avait démontré l’impact limité de ces pratiques mais la raison n’avait pu l’emporter, entre bureaucratie à la française et décisions difficiles à cerner. Mais l’été dernier, cette interdiction avait été confirmée.

“La Réserve Naturelle Nationale la plus stricte de France”

Le guide François Lesca, très impliqué dans ce dossier, ne pouvait cacher son incompréhension : « la randonnée pédestre reste autorisée, le parapente même si l’accès se fait hors-sentiers est autorisé, idem pour la randonnée équestre. Si la chasse est interdite dans la moitié des RNN de montagne, chez nous l’autorisation de celle-ci permet aux chasseurs de sillonner le massif hors-sentiers sans limite. Encore plus fort, dans le projet de ‘’réserve intégrale’’ sur le sud du massif (où il n’est censé n’y avoir aucune activité humaine), la chasse n’y serait pas interdite ! »

La Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade (FFME) ne perd pas espoir. Après les actions auprès du préfet, du CRSPN (Conseil Régional Scientifique du Patrimoine Naturel), du CNPN (Conseil National de Protection de la Nature), de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement), du PNRVA (Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne) ou de la DRDJS (Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports), une nième tentative est ouverte (vous avez dit bureaucratie ?). La FFME s’est lancée dans un recours auprès du Premier Ministre.

Vous souhaitez agir ?

  • Pour aider au financement des actions en cours : 20.000 € sont nécessaires…
  • Pour manifester votre soutien aux alpinistes et grimpeurs du Sancy : rendez-vous dimanche 28 avril au Mont-Dore, une manifestation en soutien à ce recours est organisée. 10h, au verrou du bas du Val de Courre.

Illustration © FCarcena01

Manifestation contre l’interdiction de l’escalade dans le massif du Sancy
4.4 (88.89%) 9 votes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here