Expéditions Printemps 2019 : une tente balayée par le vent sur l’Everest

Cory Richards et son équipe nous montrent à nouveau des preuves du vent très violent qui souffle sur l’Everest. Il devrait se calmer dans les heures à venir pour un week-end plus calme durant lequel les expéditions devraient se remettre en route ! Sur ces images, on découvre qu’une tente peut très vite se transformer en voile… et prendre le large !

A part ces images étonnantes, que des bonnes nouvelles ou Presque en cette veille de week-end. Thomas Dutheil est content de son acclimatation, Caroline Gleich a le mal du pays mais elle tient le coup, Colibasanu a passé la partie délicate de son début d’ascension et Nims Dai est en route pour son sommet ! Détails, ci-dessous !

Le Français a terminé son acclimatation, prêt pour le sommet !

Sur le Versant népalais, le Français Thomas Dutheil est de retour au camp de base de l’Everest qu’il avait quitté le 6 mai. Entre temps, il a traversé la cascade de glace, découvert le camp 1, le camp 2 et même le camp 3 ! Il a dormi 4 nuits à plus de 5.900 mètres et est arrivé à près de 7.400 mètres sans oxygène supplémentaire. «  Content mais fatigué », il considère son « acclimatation (comme un) succès ! ». Désormais repos au camp de base pour reprendre des forces, le sommet est prévu pour la fin de la semaine prochaine, le 19 mai. Départ pour la dernière phase de l’aventure mercredi ou jeudi prochain.

Caroline Gleich, skieuse star d’Instagram, n’a pas le moral…

Déjà malade les premiers jours, l’Américaine Caroline Gleich n’en finit pas de souffrir de l’altitude. Et si son corps peine à suivre, son moral est en dent de scie. Elle explique et essaie de se convaincre : « je me suis effondrée plusieurs fois en cours de route, j’ai oublié à quel point je déteste le sentiment d’être à une altitude aussi élevée. Je dois lutter contre le mal du pays et me rappeler que j’ai choisi cela et que les sentiments d’inconfort vont disparaître. »

Bonne nouvelle au Dhaulagiri pour Colibasanu et Hamor

Peter Hamor annonçait il y a quelques heures que l’expédition sur une nouvelle voie au Dhaulagiri avait passé une étape importante. « Nous avons fini la première, et probablement la plus difficile partie de notre escalade ». Ils ont reçu pas mal de pierres et de morceaux de glace mais les blessures restent superficielles. « Si le temps s’améliore, je pense que nous pourrons aller au sommet dans les prochains jours » explique-t-il.

Nims Dai grimpe vers son deuxième sommet de la saison

Toujours au Dhaulagiri mais sur un autre versant, Nims Dai et son équipe de sherpa grimpent vers le sommet. Ils devraient être au Camp 2 aujourd’hui. Le sommet est prévu pour dimanche et le grimpeur compte bien partager son deuxième sommet avec le plus de spectateurs possible. A midi, heure locale, il compte diffuser quelques images en direct du sommet du Dhaulagiri, à 8.167 mètres. Heure de Paris : 8h15 ! Un dimanche matin sans grasse matinée, mais comparativement à l’effort de Nims Dai et son équipe, ce n’est pas grand-chose ! Live à suivre sur les comptes Réseaux Sociaux de Project Possible.

Illustration © DR

Expéditions Printemps 2019 : une tente balayée par le vent sur l’Everest
4.3 (86.67%) 6 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here