Sauvetage, suite : les 2 indiens en détresse morts sur le Kangchenjunga

Malgré le sauvetage entrepris dans la journée d’hier par Nims Dai et son équipe, les alpinistes en difficulté n’ont pu être sauvés. Ces deux alpinistes, clients de l’agence népalaise Peak Promotion, souhaitaient gravir la troisième montagne de la planète, le Kangchenjunga et ses 8.586 mètres. L’un des deux est arrivé au sommet, le second était déjà en difficulté dans la montée.

Un sauvetage qui n’a pas suffi !

Hier dans la journée, Nims Dai avait expliqué avoir confié son oxygène à ces indiens pour les aider à atteindre le Camp IV mais il semble que la situation a été plus compliquée. Biplab Baidya et Kuntal Karar, respectivement 48 et 46 ans n’ont pas réussi à redescendre au-delà du Camp IV. Ils auraient pu être récupérés par un hélicoptère au Camp 2 mais n’ont pas été en mesure de l’atteindre. Ils sont morts de « maux liés à la haute altitude ». Les deux alpinistes souffraient notamment d’hypothermie et d’ophtalmie des neiges (ils ne voyaient plus). Les deux Indiens étaient originaires de la ville de Calcutta, dans le Bengale Occidental. Ils n’étaient pas débutants. En 2018, Kuntal Karar avait gravi le K2.

Une montagne piégeuse

Un alpiniste chilien, Rodrigo Vivanco, est également porté disparu sur cette même montagne. Après son sommet tardif d’hier, il n’est pas revenu au Camp 4. Ce scientifique de 50 ans avait réussi l’ascension du Dhaulagiri en 2017. Une équipe est à sa recherche.

Deux autres grimpeurs sont aujourd’hui en passe d’être évacués du Kangchenjunga suite à de sérieuses gelures.

MISE A JOUR 17/05/19 à 9h : Les deux alpinistes indiens souffrant de gelures qui attendaient une évacuation ont pu être pris en charge au Camp 2 ce matin. Après plusieurs tentatives stoppées par la météo, l’hélicoptère de Mauriio Folini a pu les récupérer. Ils ont été transférés à Katmandou pour traitement.

Illustration © FB Kuntal Karar

Sauvetage, suite : les 2 indiens en détresse morts sur le Kangchenjunga
4.5 (90%) 2 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here