montagne altitude default

Grimper à 8.000m, « je ne veux tout simplement plus faire çà » !

Eduard Ulysses s’était entraîné pendant des mois avant de se retrouver sur le K2. Le 18 juillet dernier, il a fait demi-tour à plus de 8.000 mètres, bloqué par la neige et sans atteindre le sommet. Comme la plupart des alpinistes ayant tenté le sommet cette nuit-là. Il a ensuite sauté en parapente, à la suite de Max Berger. Y retourner ? Hors de question…

Avec près de 300 heures d’entrainement avec masque hypoxique, et de nombreuses nuits en tente hypoxique, Ulysses est arrivé au camp de base du K2 en très grande forme. Un vrai exemple de pré-acclimatation pour une ascension express. Avec son système, il était parvenu à simuler une altitude de 7.500 mètres à son domicile ! Sur place, plus besoin de réaliser de nombreuses rotations en altitude pour préparer son organisme. Une préparation aux petits oignons durant laquelle il pouvait tout piloter. La saturation en oxygène de son sang, l’altitude simulée, les efforts fournis… Et puis, il est arrivé au pied du K2…

Lire aussi : Deux semaines porte à porte pour gravir l’Everest, la magie de la pré-acclimatation

Trop de paramètres hors de contrôle !

Ulysses va-t-il refaire une tentative pour atteindre le sommet dans les prochains jours ? Sa réponse est sans appel. Non ! « Je ne veux tout simplement plus faire çà ! »

« Les jours passés ont montré que sur un 8.000, qui plus est sur le K2, on est extrêmement dépendant des actions des autres, des conditions, de la météo. C’est de contraire de l’autonomie (…) », « il n’y a pas de vrai défi en terme d’escalade, vous êtes super lent et plus important, vous êtes à 80% dépendant des autres, de la météo, de choses totalement hors de contrôle ». « je veux rentrer désormais et faire des choses sur lesquelles j’ai une vraie maîtrise ! » conclut Eduard Ulysses .  

Illustration  © BOA – Max Berger

4/5 - (6 votes)

Eric T.

Eric, spécialiste de l'univers de la montagne, a mis son baudrier et ses crampons de côté pour rédiger des articles pour : Altitude.news. Business, Nature et Alpinisme sont les trois rubriques principales dans lesquelles vous pouvez retrouver ses articles. Ce montagnard d'adoption est à l'affût d'histoire et d'anecdotes insolites à partager avec ses lecteurs. Pour le contacter directement : eric@altitude.news !

Voir tous les articles de Eric T. →

Une réflexion sur « Grimper à 8.000m, « je ne veux tout simplement plus faire çà » ! »

  1. C’ est vraiment incroyable de voir le niveau de meconnaissance de la montagne et de l” alpinisme de la part de cet individu. Depuis quand est-ce qu’ on controle tout dans ces disciplines ? On voit une fois de plus le manque de connaissances de base de certains participants a des expes commerciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.